Un but tardif de Kaapo Kakko (et un autre de Ylonen) donne l’or à la Finlande

Pendant que l’attaque du Tricolore tentait de percer le mystère de la défensive des Predators, à Vancouver, le match pour la médaille d’or du Championnat mondial junior battait son plein pour déterminer un gagnant entre la Finlande et les États-Unis.

Un duel entre Ryan Poehling et Cayden Primeau face à Jesse Ylonen, pour les fans du CH.

Ou, tel que mentionné ce matin, un affrontement entre les deux meilleurs espoirs au prochain repêchage, Kaapo Kakko et Jack Hughes.

Finalement, ce sont les Finlandais qui sont repartis avec les grands honneurs, avec un gain de 3-2 obtenu dans les derniers instants du match.

Nous avons eu droit à toute une finale, qui a rempli ses promesses! Du beau hockey enlevant!

Oliver Wahlstrom pensait bien avoir donné les devants à son équipe, mais le but a été refusé en raison de la présence d’un joueur dans le demi-cercle du gardien.

Jesse Ylonen, lui, n’a pas manqué sa chance en avantage numérique, à la suite d’une mise en jeu perdue par Ryan Poehling.

La Finlande s’est donnée une option sur la victoire en doublant son avance durant le dernier tiers.

C’était sans compter le travail acharné des Américains, qui ont répliqué rapidement avec deux filets en moins de deux minutes pour remettre les deux clubs à la case départ.

Alors que tout le monde s’attendait à ce qu’une prolongation soit nécessaire, c’est le jeune Kaapo Kakko qui a joué les héros pour la Finlande en trompant la vigilance de Cayden Primeau avec moins de 2 minutes au cadran.

Au final, l’équipe qui a éliminé le Canada a réussi à mettre la main sur l’or! Comme quoi il ne fallait surtout pas sous-estimer la Finlande.

Même s’il a été impliqué sur le premier but de la Finlande, Ryan Poehling n’a pas à avoir honte de sa soirée de travail, lui qui a été utilisé à toutes les sauces. Il termine le tournoi avec 5 buts et parmi les meilleurs pointeurs du CMJ avec 8 points.

Pour votre information, avec St.Cloud State, cette saison, il a seulement trois filets en 14 rencontres. À lui de retrouver son équipe, gonflé à bloc, et de remplir le filet avec plus de régularité!

Quant à Primeau, difficile de lui reprocher la défaite.

Il a su garder les siens dans le match pendant que la Finlande bourdonnait autour de lui. Chose certaine, il n’a plus du tout l’air d’un gardien repêché en 7e ronde il y a 18 mois!

Prolongation

– Même si Kakko a terminé son tournoi en beauté avec le but gagnant, Jack Hughes a su démontrer son savoir-faire ici.

– Quand je dis que je préfère conserver un optimisme prudent envers les espoirs du CH, voici une analyse qui explique pourquoi (même si ça ne fait pas foi de tout) : c’est un chemin tortueux, le développement d’un joueur.

Cela dit, j’aimerais VRAIMENT que Romanov transpose les habiletés offensives qu’il a démontrées dans la LNH.

– Mince consolation pour Ryan Poehling : les médias l’ont sélectionné sur l’équipe d’étoiles du tournoi.

Son nom a aussi été retenu par l’IIHF, tout comme celui d’Alexander Romanov, respectivement comme meilleur attaquant et meilleur défenseur. On aime ça!

PLUS DE NOUVELLES