Bergevin : dans le top-5 des pires décisions du CH lors des 40 dernières années

Marc de Foy a effectué un boulot de recherche grandiose, lui qui, à travers un article, nous fait revivre les 40 pires décisions des 40 dernières années. Est-ce que l’un des nombreux « moves » de Marc Bergevin s’y retrouve ? Évidemment, et sa pire transaction figure justement au sein du top-5 des décisions (des 40 dernières années) les plus désastreuses. Facile, vous avez sans aucun doute mis le doigt sur ce traité, c’est bien celui qui a sorti P.K. Subban de Montréal pour ajouter le monstre Weber, et son leadership, au noyau du Tricolore. Une transaction appréciée à environ 50% lorsqu’elle a été réalisée, mais aujourd’hui, le discours a bien changé.

Son départ a fait mal au spectacle et à la vente de billets.

La grogne s’est installée, les gens se sont mis à aimer encore plus P.K. Subban, et plusieurs se sont mis à « basher » plus fort puisque les parcours éliminatoires de P.K. avec les Preds sont beaucoup plus reluisants que les parcours du Canadien depuis que Shea Weber est le pilier numéro un. Quoiqu’il ne faut pas pointer du doigt Weber pour les déboires du Canadien, mais son style de jeu est beaucoup moins vendeur que celui offert par P.K., qui sait comment animer une foule.

Après deux ans, force est d’admettre que la venue de Weber n’a pas produit les effets escomptés chez le Canadien. L’équipe s’effondre en première ronde des séries face aux Rangers de New York en 2017. Elle rate les séries en l’absence de son expérimenté défenseur la saison suivante. Weber reviendra en santé en décembre, mais il en faudra beaucoup plus pour raviver l’espoir. – de Foy

P.K. était trop bruyant pour les oreilles chastes de Marc Bergevin. Bref, cette transaction se situe exactement à la position numéro 4, derrière la retraite prématurée (à cause de Jacques Lemaire) de Guy Lafleur, l’embauche de Réjean Houle et Mario Tremblay (le déclin) et, évidemment, en première position, l’échange du Roy Patrick, qui ne pouvait plus blairer Tremblay.

Ce déclin-là ne date pas de 2012, l’année de l’embauche de Marc Bergevin, puisque le problème est ancré depuis longtemps au sein de l’organisation. Souhaitons que le tournant jeunesse change les choses…

En rafale

– Il est joli le nouveau masque de Zach Fucale.

– Une excellente nouvelle.

– Selon lui, il aurait pu être un meilleur meneur d’hommes.

– On sait tous que ce camp d’entraînement est essentiel pour Michael McCarron, entre autres.

– Ça relève presque de l’imaginaire.

PLUS DE NOUVELLES