APRÈS-MATCH: Ondrej Pavelec, comme le #31 | Mise au point

Les Jets ont peut-être une place en séries à l’heure actuelle, ils ne se sentent pas confortables pour autant. Comment l’être quand une équipe comme les Kings leur souffle dans le cou, à deux minuscules points d’écart?

Pour le Canadien, c’était un épisode de plus dans le périple au trophée du Président. Et une occasion de verrouiller la fameuse place en séries si les astres étaient bien alignés.

Devante Smith-Pelly se voyait rétrogradé sur le 4e trio. Dale Weise était promu à la droite de Eller et De la Rose.

Dustin Tokarski obtenait un 16e départ.

Après-match :

 


Faits saillants de la 1re période :

La première période n’a qu’un nom : Ondrej Pavelec. Voyant son équipe désarçonnée par la vitesse de l’opposition, le Tchèque s’est dressé devant un barrage de 20 tirs. Eller et Parenteau se sont notamment butés à lui à l’embouchure du filet, avec chacun deux chances de marquer.

Dustin Byfuglien a fêté en grand son retour au jeu. Son lancer de la pointe a glissé lentement derrière les jambières de Dustin Tokarski.

12:33 Dustin Byfuglien (16): Jim Slater (7), Adam Pardy (7)

Tirs au but :
Montréal : 20
Winnipeg : 5

Chances de marquer (gracieuseté de Martin Leclerc) :
Montréal : 10
Winnipeg : 1

Possession de rondelle :
Montréal : 69.8%
Winnipeg : 30.2%

Faits saillants de la 2e période :

Tout s’est écroulé pour le Canadien en période médiane, malgré un efficace contrôle de la rondelle et une domination marquée au chapitre des tirs.

Alors que les Jets se sont amenés en contre-attaque, Petry et Desharnais sont entrés en collision. Le géant Myers s’est emparé de la rondelle et l’a refilée à Scheifele.

06:05 Mark Scheifele (14): Tyler Myers (18)

Andrei Markov a donné la réplique avec un tir flottant. Desharnais a fait écran devant Pavelec.

06:46 Andrei Markov (9): David Desharnais (31)

Tokarski a toutefois cédé deux nouvelles fois avant le fin de l’engagement. Jim Slater a redirigé sans trop le vouloir le disque dans le but, puis Wheeler a complété un brillant jeu initié par Scheifele.

09:13 Jim Slater (3): Lee Stempniak (12), Jiri Tlusty (15)

19:00  Blake Wheeler (24): Mark Scheifele (32), Drew Stafford (24)

Tirs au but :
Montréal : 11
Winnipeg : 8

Chances de marquer :
Montréal : 8

Winnipeg : 3

Possession de rondelle :
Montréal : 60.3%
Winnipeg: 39.7%

Faits saillants de la 3e période :

Qui d’autre que Gallagher pour tenter de fouetter ses troupes au 3e tiers. Le pugnace ailier droit a hérité d’un cadeau dans le haut de l’enclave avant de prendre un bon lancer frappé.
11:37  Brendan Gallagher (23)

Mais la réplique ne s’est pas fait prier…

12:22 Adam Lowry (10): Michael Frolik (23), Andrew Ladd (35)

Tirs au but (Final):
Montréal : 41
Winnipeg : 22

Chances de marquer (Final)
Montréal : 21
Winnipeg : 8

Possession de rondelle (Final Tentatives de Tirs):
Montréal : 59
Winnipeg : 45

Mes étoiles du match
1- Ondrej Pavelec
2- Mark Scheifele
3- Brendan Gallagher

Les fleurs et les pots
– Quand je vous disais que Gallagher est un joueur plus utile qu’on le croit… même plus utile que Galchenyuk. Faut croire que je n’étais pas dans les patates!

– J’aime analyser plus profondément qu’à l’habitude certains joueurs low-profile dont on n’entend peu parler. Ma découverte de ce soir est Adam Pardy. Une mouture plus mobile de Brooks Orpik.

– Jacob de la Rose éveille certains instincts offensifs. Voyons voir ce qu’il a dans le ventre…

– Ma foi, Tyler Myers est un joueur transformé. Quand il appuie l’attaque, faites de l’air!

– Les Jets détiennent un joyau en Mark Scheifele. Il s’en tire drôlement bien au poste de centre à seulement 22 ans.

– Vous savez quoi? J’ai apprécié l’effort des troupes. Malgré quelques surnombres ici et là, le CH a tenu son bout… Les arrêts clés n’y étaient pas, malheureusement.
– Alexei Emelin et le pinching en zone neutre/offensive, ça fait deux! Misère de misère! #HockeyIQ

À quand Beaulieu-Petry? Mes prières sont-elles vaines?

– Lars Eller a glissé au sein du 4e trio en fin de match. Il avait pourtant généré quelques bonnes occasions de marquer. Cela dit, je peux parfaitement comprendre Therrien de demander plus de constance à l’aube des séries. Il faut placer la barre haute!

– En regardant le match de ce soir, je peine à comprendre qu’on ait aligné Flynn, Mitchell et Malhotra à maintes reprises au profit de Parenteau… Le Québécois a un bon swagger sur la glace par les temps qui courent…

– Peut-on en demander plus de Galchenyuk? Oui. Doit-on s’inquiéter à son endroit? Absolument pas.

La question des connaisseurs
– Où le CH se situerait-il dans le classement sans Price?

Prochaine rencontre : Panthers vs Canadien, samedi 28 mars à 19h00 au Centre Bell.

Mise au point
1. Tiens, tiens. Sharp SERA échangé cet été! #Habs?

2. Tout un but en finale de Coupe Magnus. LIEN

3. Un clash Kovalev-Stevenson, ça vous dit? LIEN

4. Radulov et Kovalchuk: à ne pas inviter au même souper! LIEN

5. La « Price Selfie », une nouvelle tendance?

6. Sean McMorrow, le Sherif du Saguenay Lac-Saint-Jean, se retrouve encore devant la justice. LIEN

7. Une nouvelle ligue de hockey professionnel verra le jour pour la saison 2015-2016! LIEN

8. Une nouvelle ligne de produits qui rendent hommage à Price est disponibles. PHOTO

 

PLUS DE NOUVELLES