À 5 contre 4, le CH « ne bouge pas » | Les Blue Jackets: l’équipe la plus sous-estimée de la LNH | La course au Calder | En rafale:

Bon dimanche,

J’espère que tout se passe bien de votre côté.

L’avantage numérique ET statique du Canadien. 

Le Canadien figure actuellement au 22e échelon dans la LNH pour son efficacité de 16,6 % en 5 contre 4.

Lorsqu’on s’assied devant le téléviseur pour regarder un match, et que la troupe de Michel Therrien se voit offrir l’avantage d’un homme, on se dit que c’est le moment où le jeu s’ouvrira et deviendra plus électrisant.

Malheureusement, c’est rarement ce qui se passe.

Les cinq joueurs tricolores sont statiques et ne semblent colorés d’aucune originalité.

Gallagher prend sa place habituelle devant le filet. Desharnais est en parallèle sur la gauche. Pacioretty à la droite. Pendant ce temps Markov et Subban permutent quelques fois à la pointe. Et ensuite? Eh bien on essaie tant bien que mal de refiler le disque à l’un des deux défenseurs. « En bas », avec nos attaquants, il ne se passe rien du tout! C’est comme si toute créativité tombait à plat. Nostalgie de l’ère Kovalev? Peut-être. Difficile de ne pas l’être lorsqu’on regarde les statistiques.

Les deux premiers pointeurs du CH en avantage numérique sont Andrei Markov (23 points) et P.K Subban (20 points). Il faut ensuite regarder au 106e rang dans la LNH pour trouver l’attaquant au sommet des pointeurs de l’équipe, soit Tomas Plekanec avec ses… 14 points! Pour vous donner une idée, Claude Giroux a 35 points en pareille situation. Okay, il ne fera pas les séries, lui. Pacio vient ensuite en 157e place tout juste derrière David Legwand, Scott Gomez, Alex Edler et Mikkel Boedker. Ce dernier est blessé depuis dix semaines…

Bien entendu, les équipes adverses mettent énormément de pression sur les deux piliers défensifs du CH à la ligne bleue afin de bloquer leurs lignes de tirs. Inévitablement, les trois attaquants deviennent alors en surnombre, donc en mesure de créer des chances de marquer.

Se pointer au 22e rang de la LNH est décourageant certes, mais ce qui l’est encore plus est l’incapacité des attaquants de bouger, de créer, de marquer.

Mince consolation, le CH n’est pas la seule formation de haut niveau à tirer de la patte lorsqu’un joueur adverse est au cachot. Le Lightning (17e rang), les Blackhawks (19e rang), les Bruins (20e rang), les Rangers (21e rang), les Sénateurs (23e rang), les Predators (25e rang), les Ducks (26e rang) et le Wild (28e rang) tentent aussi de trouver des solutions à leur attaque massive. En mettant nos lunettes roses, on peut se consoler en se rappelant les Bruins qui ont remporté la Coupe Stanley en 2010-2011 avec une attaque à cinq impuissante à 11,4 %.

Blue Jackets: l’équipe la plus sous-estimée de la LNH

Les Blue Jackets ont signé hier un neuvième gain consécutif, eux qui n’ont qu’un seul revers à leurs treize dernières sorties.

Ce n’est pas la première fois de la saison qu’ils connaissent du succès.

Entre le 1er décembre et le 16 décembre dernier, Sergei Bobrovsky et ses coéquipiers enregistraient six victoires de suite.

Lorsque cette formation est en santé, elle devient extrêmement difficile à battre.

Malheureusement, elle figure au 1er rang à travers la Ligue avec 490 matchs ratés en raison de blessures.

Pour vous donner une idée, les Canadiens sont l’équipe ayant eu le moins d’éclopés avec seulement 84 parties manqués.

L’équipe de Columbus en est une acharnée qui est dotée de tout ce qu’il faut pour faire des ravages dans les années à venir.

Les attaquants Ryan Johansen, Scott Hartnell (échangé contre le pauvre R.J Umberger!), Nick Foligno, Boone Jenner, Cam Atkinson, Brandon Dubinsky, Artem Anisimov et Alex Wennberg assureront un succès certain dès la campagne 2015-2016.

Les défenseurs Jack Johnson, Ryan Murray, Fedor Tyutin et David Savard protègent habilement le fort de Sergei Bobrovsky.

Les Blue Jackets sont en feu, et ce n’est qu’un début! #PensezÀEux #Pool2015-2016

Une formation qui est encore, selon-moi, beaucoup trop sous-estimée.

Une belle course pour le Calder. 

Filip Forsberg a inscrit son 61e point de la saison hier soir, à égalité avec Johnny Gaudreau au premier rang chez les recrues de la LNH.

Pendant ce temps, Aaron Ekblad domine les défenseurs des Panthers avec 36 points.

Mike Hoffman et Mark Stone font aussi très belle figure chez les Sénateurs. Hoffman domine les recrues avec 27 buts et une fiche de + 17. Stone, lui, a 57 points et un différentiel de + 16.

Qui gagnera le Calder selon-vous?

En rafale

– Comptez sur le retour de Markov contre les Panthers à 17 h 00. Torrey Mitchell reprendra la place de Manny Malhotra.

– Jake Allen affrontera Corey Crawford ce soir!

– Brandon Gormley tarde à éclore. Il a été renvoyé dans la LAH aujourd’hui après n’avoir inscrit que 4 points en 27 joutes.

– Déjà éclopée, la troupe de Mike Johnston (Pens) sera privée des services de Steve Downie, blessé au haut du corps, ce soir.

– Andre Burakovsky a été rappelé par les Capitals. Ce dernier a 7 points en 13 matchs dans la LAH et 22 points en 50 matchs dans la LNH.

À bientôt tout le monde!

PLUS DE NOUVELLES