31 en 31 : Jared McIsaac, un autre produit des Mooseheads d’Halifax

Pour tout le mois de mai, DansLesCoulisses effectue le décompte des 31 meilleurs espoirs en vue du prochain repêchage.

L’organisation des Mooseheads est une machine à haute capacité d’espoirs de qualité qui travaille au compte du repêchage d’entrée de la Ligue nationale. Si Filip Zadina a de très bonnes chances d’être repêché au troisième rang, Jared McIsaac est quant à lui très bien positionné, dans notre classement des espoirs. Le voilà dans le top 20, au 18e échelon.

Le défenseur natif de la Nouvelle-Écosse a inscrit 47 points en 65 matchs cette saison, faisant de lui l’un des quelques jeunes issus de la LHJMQ à être projetés en première ronde.

Offensivement parlant

Note : A-

McIsaac est excellent, offensivement. Il est extrêmement mobile et peut transporter la rondelle en zone adverse avec une facilité déconcertante. Sa vision et son talent brut sont également considérables. On dit de lui qu’il est intelligent et qu’il est en mesure de bien gérer la rondelle et d’être patient afin de faire les bons jeux.

Fort en avantage numérique, combinant un lancer frappé de plomb et des passes de qualité, le seul bémol se trouve du côté de la projection. Sera-t-il vraiment en mesure de produire au niveau supérieur?

La constance a toujours été un problème, ce qui lui vaut une note de A-.

Défensivement parlant

Note : A

Outre ses talents dans la zone ennemie, McIsaac est aussi excellent dans sa propre zone. Un vrai two-way. Le défenseur joue sur 200 pieds, utilisant son positionnement quasi-parfait pour n’être que très rarement hors de position.

Le point le plus important de son jeu se trouve du côté de la transition : c’est là qu’il se démarque le plus, puisqu’il est excellent pour anticiper et suivre la rondelle.

Physiquement parlant

Note : B+

McIsaac mesure 6 pieds 1 et pèse 195 livres, il n’est donc pas très difficile pour lui de s’impliquer physiquement. Cependant, dans la Ligue nationale, ce sera différent. Il aura besoin d’acquérir de la masse musculaire pour être plus fort en tant que tel.

Athlétiquement parlant

Note : A+

LA spécialité du jeune des Mooseheads : il est tout simplement incroyable sur ses patins, détenant dans sa poche arrière tous les talents nécessaires. Très mobile, très rapide, très agile, très solide. Son coup de patin est franchement supérieur à la moyenne et bien des équipes saliveront à l’idée de ce dernier dans leur alignement.

Quand le verra-t-on dans la LNH?

Il doit encore travailler sur sa force musculaire et sa constance, mais on pourrait dire qu’un an de plus dans le junior ne lui fera pas de tord. Il pourrait obtenir un essai avec l’équipe qui le repêchera en 2019-2020, et dépendant de ses performances, rester/retourner dans le junior.

Le plafond et le plancher?

Un défenseur aussi mobile est rare et très utile sur une première paire. Sera-t-il assez constant pour se dénicher un tel emploi, par contre?

La deuxième paire, c’est un pari plus réaliste.

Potentiellement Tricolore?

Le fit est là, mais le Canadien devrait faire l’acquisiton d’un choix à mi-chemin en première ronde.

En Rafale

– Mike Babcock revient sur sa relation avec Auston Matthews.

– Toujours aussi coloré, ce Don.

– Quelle série incroyable ce sera.

 

PLUS DE NOUVELLES