Victor Mete pourrait être soumis au ballottage ce midi

Nous sommes le 11 janvier 2021. La saison régulière s’ouvrira le 13 à Toronto (sur les ondes de TVA Sports, tout comme le deuxième match de l’équipe samedi).

Neuf joueurs du CH ont été soumis au ballottage hier : Brandon Baddock, Alex Belzile, Joe Blandisi, Laurent Dauphin, Jordan Weal, Noah Juulsen, Gustav Olofsson, Xavier Ouellet et Charlie Lindgren. On saura à midi, en même temps que l’entraînement du groupe A, si l’un d’eux aura été réclamé par une autre formation. Je mise sur non… mais si jamais un joueur doit quitter, ce sera Noah Juulsen.

Marc Bergevin devra soumettre d’autres joueurs au ballottage ce midi. Rappelons que Claude Julien souhaite entamer la saison avec 21 joueurs actifs (et cinq autres sur la taxi squad). Ça, ça veut dire seulement un spare

Puisque les quatre trios et les deux paires défensives sont restés les mêmes durant tout le camp, ces 18 joueurs-là (et les deux gardiens de but NHL) ne devraient théoriquement pas bouger à midi aujourd’hui.

Il reste donc une place pour Victor Mete, Corey Perry, Michael Frolik et Ryan Poehling.

Poehling est exempt du ballottage, mais il sera tout de même retranché d’ici demain soir.

Bref, deux joueurs parmi Mete, Perry et Frolik devront être soumis au ballottage aujourd’hui (si bien sûr, Jake Evans fait bel et bien l’équipe).

Frolik sera assurément aux waivers.

Il devra inévitablement être offert à toutes les équipes aujourd’hui.
(Crédit: Canadiens de Montréal)

On arrive donc à la décision finale : qui envoyer au ballottage entre Mete et Perry, pour ainsi se conformer au plafond salarial? Ça revient à ce que je vous écrivais la semaine dernière.

Il y a toujours (et aussi) l’option de placer Byron au ballottage puisqu’avec son salaire (3,4 millions $ pour trois saisons), il risquerait de ne pas être réclamé. Ça éviterait à Marc Bergevin de perdre Mete ou Perry. Mais je ne crois pas qu’il ait vraiment le goût de faire ça… surtout que Byron est l’un des leaders du groupe. Il porte un « A » et montre l’exemple sur la patinoire. Et il a connu tout un camp d’entraînement, ce serait injuste!

Tentons d’évaluer ça froidement.

Victor Mete est un petit gars de l’organisation qui n’a que 22 ans. Je suis convaincu que Marc Bergevin et Claude Julien – qui n’ont jamais trop de bons défenseurs – souhaiteraient le garder comme septième défenseur. Il est bon, Mete… et il ne coûte pas cher (735 000 $). Et le perdre gratuitement 24 heures après avoir peut-être perdu Noah Juulsen pour rien réduirait de beaucoup la profondeur tant vantée du Canadien.

Mais il est petit (5’9 dans une brigade défensive géante), il ne produit pas assez offensivement, il n’a pas joué sur le top six durant le camp, il a dû jouer à droite l’été dernier et l’organisation possède plusieurs autres défenseurs gauchers capables de camper le rôle de quatrième défenseur gaucher. Victor Olofsson, Otto Leksinen, Xavier Ouellet…

Est-ce que le CH est vraiment rendu à offrir Mete gratuitement aux autres équipes par contre? Pas sûr…

Quant à Corey Perry, il est vieux (35 ans), il est lent, il n’a pas disputé un seul match avec l’équipe encore, il joue à droite (là où il y a déjà quatre bons joueurs), il ne produit plus autant qu’à ses belles années, il a signé un (petit) contrat avec l’équipe tardivement cet hiver…

Mais est-ce que Marc Bergevin a vraiment fait signer une entente à Perry – qui s’attend même à jouer de façon régulière – pour le soumettre au ballottage avec le jour 1? Comment Perry réagira s’il est aux waivers et qu’il n’est pas réclamé? Je répète : il s’attend à jouer la plupart des matchs.

Mais même s’il possède un petit contrat lui aussi (750 000 $ pour un an), il n’a pas les qualités première requises pour percer la formation. Tough decision… mais au final, c’est positif. Il y a longtemps que l’on n’a pas vu autant de profondeur chez le Canadien!

Il y a toujours Brett Kulak qui pourrait écoper, mais ça me surprendrait énormément.

Le taxi squad ressemblera donc à Charlie Lindgren (ou Michael McNiven), Xavier Ouellet, Michael Frolik, Jordan Weal, Victor Mete ou Corey Perry et peut-être un autre attaquant/défenseur, si Perry ou Mete est réclamé au ballottage. À noter que le CH risque d’amorcer la saison avec cinq joueurs sur le taxi squad, alors que le maximum permis est de six.

Le Canadien s’entraînera à midi aujourd’hui. L’équipe devra soumettre la liste de son roster officiel avant 17h00 demain soir. Le ballottage d’aujourd’hui sera donc très rempli à travers la LNH. Un bon joueur aurait tout de même des chances d’être ignoré.

Ah ouiSimon-Olivier Lorange de La Presse est persuadé que ce ne sera pas Victor Mete qui écopera ce midi. S’il n’avait pas été aussi désagréable et enfant avec moi sur Twitter durant l’automne, j’aurais accepté de prendre le pari avec lui pour le fun. Mais je vais passer mon tour…

Avec Corey Perry qui a rejoint les Rouges lors des tirs de barrage hier, est-ce qu’on a eu un indice quant au rôle de Mete et celui de Perry dès demain?

Si j’étais un preneur aux livres, j’aurais ces cotes-là :

Perry 45 %
Mete 40 %
Byron 5 %
Autre joueur 10 %.

PLUS DE NOUVELLES