Un onzième et un douzième but pour Cole Caufield

À ses débuts dans la NCAA, Cole Caufield s’est assuré de faire parler de lui en détruisant tout sur son passage. La tonne de buts qu’il a inscrits a su donner espoir aux amateurs de la Sainte-Flanelle que le jeune franc-tireur allait un jour faire scintiller la lumière rouge avec constance, dans la LNH.

Cependant, l’espoir a connu une certaine baisse de régime. Il a cessé de marquer avec autant de constance et son jeu semblait parfois brouillon.

Il était néanmoins clair que ce n’était qu’une mauvaise séquence et que ce n’était qu’une question de temps avant qu’il ne reprenne confiance.

Hier soir, Cole Caufield a joué comme Cole Caufield.

L’espoir du Canadien Jack Gorniak a préparé la table pour le premier but du match de son petit coéquipier, qui a décoché devant le filet pour son onzième de la campagne.

Puis, il s’est occupé lui-même de préparer son deuxième but de la rencontre. Caufield a joué du bon hockey de transition pour se retrouver seul devant le gardien adverse afin de le déjouer entre les deux jambes.

Il s’agissait alors de son douzième but en dix-huit matchs. Il continue d’épater et montre que le niveau de hockey supérieur ne l’intimide pas et ne l’empêche pas d’effectuer son travail : mettre la rondelle dans le filet.

Outre ses deux buts, il est de retour avec son jeu épatant qui fait tomber des mâchoires. Sur ce jeu, il se prend pour Brendan Gallagher en étant très persistant et en gardant le contrôle de la rondelle.

Caufield se retrouve présentement à égalité au premier rang du classement des marqueurs de la NCAA, avec douze buts. Ses compétiteurs ont toutefois tous 20 ou 21 ans. Il domine ainsi une compétition plus vieille sans aucune gêne.

Ah, ce jeune homme…

PLUS DE NOUVELLES