Un journaliste voit Evgeny Dadonov avec le Canadien

Les Panthers de la Floride pourraient perdre deux francs-tireurs de talent à l’ouverture du marché des joueurs autonomes. Evgeny Dadonov et Mike Hoffman, qui ont marqué 29 et 25 buts respectivement en 2019-2020, seront libres comme l’air. Plus tôt cette semaine, Pierre Lebrun écrivait sur The Athletic que les deux ailiers pourraient être de retour à Sunrise l’an prochain, mais qu’ils testeront probablement leur valeur sur le marché avant de prendre une décision.

Dans un autre article de The Athletic, Scott Burnside propose d’amener Dadonov chez le Canadien. Il croit que Montréal serait une destination de choix pour l’ailier droit de 31 ans. Burnside essayait de trouver une nouvelle équipe aux principaux agents libres.

Il croit que le manque de profondeur à la droite de l’attaque du Tricolore fait en sorte que Marc Bergevin pourrait s’intéresser aux services du Russe.

Le contrat que Dadonov vient d’écouler avec les Panthers lui rapportait une moyenne de quatre millions de dollars par saison. Et avec les statistiques qu’il a présenté depuis trois ans, soit depuis son retour en Amérique du Nord, il faut s’attendre à ce qu’il touche une bonne augmentation de salaire.

Et comme bien souvent, c’est là qu’on doit se poser des questions quant à l’intérêt du Canadien. Parce qu’au niveau hockey, il n’y a aucun doute que Dadonov, qui tire de la gauche, mais joue à droite, viendrait donner un solide coup de main. Brendan Gallagher est le seul ailier droit de l’équipe qui peut être identifié comme un joueur évoluant sur les deux premiers trios chaque soir. Mais Marc Bergevin voudra-t-il délier les cordons de la bourse? Disons que ce n’est pas dans ses habitudes.

N’oublions pas que, malgré le règlement du dossier Jeff Petry (à bon prix) aujourd’hui, le DG du Canadien a encore beaucoup de clients au bout de la ligne. Brendan Gallagher, Phillip Danault et Tomas Tatar seront notamment sans contrat à la suite de la prochaine saison.

Chaque sou comptera.

PLUS DE NOUVELLES