Un entraîneur perd le Nord et « pète une crise » derrière le banc

Une ligue junior américaine de deuxième division (NAHL) a vraiment eu l’air amateur lors du dernier weekend. Cette ligue n’est pas tellement populaire… Et c’est la première fois qu’on en parle dans un texte en près de neuf ans d’existence. Et disons que ce n’est pas pour une raison très reluisante.

À la suite d’un revers (de 8 à 6) des Bobcats de Bismarck, l’entraîneur-chef de cette équipe a réalisé une scène à la Richard Martel (fois 10) en lançant tous les bâtons de ses joueurs sur la surface glacée. Du stuff qu’on ne voit plus dans le hockey contemporain, mais qui était très populaire jadis. Ce type de scène était monnaie courante au début des années ’90. Aujourd’hui, c’est désuet de vider sa frustration de cette façon. On voit ça dans les vieux films et dans le hockey TRÈS mineur…

La NAHL a comme but de développer les jeunes entraîneurs joueurs afin qu’ils accèdent au niveau de la NCAA. Croyez-vous vraiment que ce chapitre aidera la réputation de cette ligue peu connue?

En contemplant cette vidéo, on est gêné pour les joueurs et pour cette organisation qui doit « payer » à cause d’un bouffon derrière le banc.

Le pire, c’est de voir tous les joueurs (deux deux équipes) ramasser les bâtons qui traînent sur la patinoire! 

Si j’étais le propriétaire de l’équipe, je congédierais cet entraîneur. Et si la ligue m’appartenait, j’imposerais à l’entraîneur une (grosse) suspension. On en veut plus de ça dans le monde du hockey. On est au 21e siècle!

PLUS DE NOUVELLES