Un calendrier en deux parties aurait pu sauver la LNH commente Dany Dubé

Dans sa chronique au 98.5, Dany Dubé explique ce que, selon lui, la LNH aurait pu faire pour réduire l’ampleur de la crise que vit la ligue présentement.

Dans un énorme besoin de solidarité et de retour à la normale, le retour du CH sur nos télévisions ne ferait pas de mal. Ce serait alors une distraction pour tous. Le retour de Youppi dans nos télévisions ne pourrait que faire du bien.

Le Canadien de Montréal jouera-t-il mercredi? Voici une question à 1M$ selon Dubé. Impossible de répondre. Ce que nous vivons demande une réévaluation à chaque jour.

La LNH pousse-t-elle trop pour mettre des parties? Voici une autre question coûteuse!

Chose certaine, Dany Dubé est convaincu qu’avec le même style de calendrier que l’an passé, on aurait pu éviter bien des choses. Un calendrier en deux parties, conserver la division canadienne, user d’imagination.

Mais non.

Une hypothèse de Dubé serait que les organisateurs se sont trop fié à la pause olympique et au coussin de temps qu’elle offrait. Malheureusement, personne n’avait prévu un variant si puissant.

Ils n’ont pas prévu la vague. Maintenant, elle les submerge.

La qualité de jeu sur la patinoire est aussi atteinte.

Le CH se transforme en Rocket de Laval.

Le Canadien n’est pas la seule équipe à voir son calibre diminuer.

C’est beau de vouloir mettre des parties, mais de faire jouer le Canadien trois soirs sur quatre c’est beaucoup. Des matchs au calendrier c’est bien, mais il faut des gens sur la patinoire. Le CH ne fait peut-être pas les séries, mais ce n’est pas une raison de fatiguer tous les jeunes joueurs. La suite est claire, un joueur qui joue trop s’épuise, devient vulnérable, a moins de réflexes et est moins performant.

La priorité n’est peut-être pas à la santé des joueurs dans la LNH.

En rafale

– Audrey McManiman a obtenu le meilleur résultat de sa carrière à l’avant-dernière course de qualification des Jeux olympiques de Pékin.

– Première partie pour Jacob Perreault dans la LNH avec les Ducks.

– Première partie de Marc-Andre Fleury contre les Golden Knights son ancienne équipe.

– Le retour d’Anthony Calvillo, de Jean-Marc Edmé et de Jeff Reinebold donne le sourire au DG des Alouettes.


– Une soirée mouvementé avec 11 parties dans la LNH.

PLUS DE NOUVELLES