Un bon espoir des Red Wings a été victime de menaces de mort

Le racisme, ça me torture et je ne peux pas concevoir qu’on en parle encore en 2019… il faut croire que l’évolution humaine ne se passe pas à tous les niveaux. Le chapitre de Jonathan Diaby est le plus récent à ce jour, sans omettre toutes les autres situations de ce genre lors des dernières années. La dernière qui vient de rebondir : Givani Smith, un espoir des Red Wings de Detroit, a dû composer avec certains comportements pendant toute l’année dernière, du côté de Grand Rapids. Voici donc l’histoire du dernier chapitre à ce sujet :

Smith doit supporter cela, comme d’autres, mais ce qui est pire dans tout ça, c’est que ça fait longtemps qu’il compose avec ça au quotidien…

 

Un autre qui vit ce type de situation. – Photo : capture d’écran YouTube

Le Waterloo Region Record a rapporté que Smith s’est vu décerner une suspension d’une rencontre lors des séries de la Ligue américaine puisqu’il a envoyé un doigt d’honneur directement vers le banc de l’équipe adverse. Par contre, a-t-il fait cela tout bonnement par pur plaisir? Aucunement. Selon les dires de ses coéquipiers, il a simplement répliqué aux singeries que ce groupe lui a lancées.

Donc faire un fuck y** a mis le feu et a fait en sorte que plusieurs séries de commentaires racistes ont été faites sur les réseaux sociaux. Une personne a même envoyé une photo directement à Smith via son Facebook personnel avec une captation « Hockey ni**er » ainsi qu’une menace de mort. Tout de même incroyable à quel point tout ça peut se rendre trop loin.

Smith a donc observé le match numéro sept de la galerie de presse avec un garde de sécurité, tout en étant escorté lors de ses déplacements vers l’aéroport ou l’hôtel. Bref, il n’y a rien de nouveau certes, mais ça demeure un autre épisode comme Devante Smith-Pelly et Wayne Simmonds ont vécu plus tôt la saison dernière.

PLUS DE NOUVELLES