Un attaquant des Stars a réalisé un « dead lift » de 700 livres

Le jour de la Saint-Jean-Baptiste (si j’ai encore le droit d’appeler cette fête ainsi), Brendan Gallagher a fait le tour du web après avoir réalisé un dead lift de 505 livres. Ça a été filmé et partagé à des milliers de reprises sur la toile.

On disait de Gallagher qu’il était plus puissant que jamais.

Le #11 du Canadien met les bouchées doubles durant l’été pour se muscler et gagner de la force brute. Une fois la saison commencée, les gars tentent de se maintenir, mais se muscler demeure toutefois difficile avec le lourd calendrier de la LNH.

À 5’9 et 185 livres, il est impressionnant de voir Gallagher réaliser un dead lift de 505 livres.

Or, Mattias Janmark a complètement éclipsé cet exploit de Gallagher en soulevant l’impressionnante charge de 700 livres la semaine dernière, en Suède.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

It is rarely a coincidence when one of the fastest skaters in NHL is also very strong in the gym. Here is @mattiasjanmark @dallasstars pulling 700 pounds (316 kg) . Speed is produced through ground contact and you need to have a good one to pull this much off the floor. Of course, there are more factors to speed production than being powerful, but it’s still an important component to consider when training. . . #HETS #GAMEOVER #HPMODE . . . . . #dallasstars #hockey #functionaltraining #träning #hockeytraining #hockeyskills #nhl #shl #speedtraining #träningsglädje #hockeyfys #trapbar #performancetraining #funktionellträning #träningsmotivation #athletetraining #athletedevelopmnent #athlete

Une publication partagée par V L A D I M I R E G O R O V (@vladimir.ego) le

Oui, Janmark mesure 6’1 et pèse 195 livres… mais ils sont (très) rares ceux et celles qui peuvent soulever une telle charge en dead lift sur la planète.

Janmark a dû s’y prendre à quelques reprises avant de réaliser l’exploit. Que ce soit clair, il est une brute. Une vraie.

À noter que Janmark est l’un des patineurs les plus rapides du circuit Bettman et que ce n’est certes pas un hasard s’il est aussi fort que ça du bas du corps.

Son entraîneur privé Vladimir Egorov, le même que Jacob Olofsson (espoir du Canadien) met l’emphase sur plusieurs types d’exercices avec ses clients hockeyeurs, dont le dead lift.

À noter que Janmark a produit 25 points (en 81 matchs) la saison dernière. En 2017-18, il en avait cumulé 34. Il a 26 ans et sera admissible à l’autonomie complète dans un an.

PLUS DE NOUVELLES