Un ancien gardien du Canadien a signé avec l’«ennemi»

L’un des anciens cerbères de l’organisation du Canadien de Montréal a paraphé un accord d’un an avec les Rangers de New York. Dustin Tokarski a signé un pacte à deux volets, qui pourrait lui permettre d’empocher un montant de 650 000 dollars s’il évolue au sein du grand club. S’il passe son temps dans les mineures, on lui a garanti un salaire intéressant.

On se souvient de Tokarski parce que Michel Therrien prononçait son nom de famille drôlement et, en plus, c’est lui qui a chassé Peter Budaj de Montréal puisqu’il a offert des performances inspirantes lorsque le Canadien l’a rappelé en février 2014, pendant que Price figurait sur la liste des éclopés (après les Olympiques). En carrière, le gardien substitut de 28 ans s’est présenté à 34 reprises devant une cage de la Ligue nationale, où il a maintenu un pourcentage d’efficacité de .904%.

Le 7 janvier 2016, Marc Bergevin souhaitait mettre la main sur un meneur afin de « guider » son club-école, donc Tokarski est parti à Anaheim en retour de Max Friberg.

En 2017-18, il revêtait le maillot des Phantoms de Lehigh Valley avec lesquels il a joué 39 joutes régulières et trois parties éliminatoires. Il a cumulé des statistiques honnêtes avec une moyenne de 2.65 et un pourcentage d’efficacité de 0.915. Sa dernière rencontre à travers le circuit Bettman remonte à la saison 2016-17, où il a joué une seule rencontre avec les Ducks d’Anaheim.

L’an passé, l’ancien du bleu-blanc-rouge, avait en poche le même type d’accord, sauf que son salaire garanti était de 360 000 dollars. Il a donc signé un brin à rabais, pour le volet AHL. Bref, une excellente police d’assurance pour l’organisation des Rangers de New York, qui comptent déjà sur King James Lundqvist et Marek Mazanec. À moins que Tokarski lui dame le pion!

PLUS DE NOUVELLES