Ubergate : « D’autres choses ont été dites sans qu’elles ne soient dévoilées »

Il y a quelques années, un scandale a éclaté concernant sept joueurs des Sénateurs. Les gars avaient ouvertement critiqué leur entraîneur adjoint, Martin Raymond.

Le tout s’était passé dans un taxi (Uber) et c’est pourquoi l’histoire a été surnommée « Ubergate ».  

On se rappelle que Chris Wideman, actuel défenseur du Canadien, avait été l’un des principaux acteurs de cette saga. Matt Duchene et lui étaient de ceux qui parlaient beaucoup dans la vidéo en question qui a été publiée au grand jour et cela, d’une façon ou d’une autre, a eu un impact sur la carrière du principal intéressé.

Quelques semaines après la publication de la vidéo, Wideman s’est fait échanger à Edmonton… Et, moins de deux mois plus tard, il était à nouveau échangé, cette fois en Floride.

Les événements qui se sont déroulés lors de la saison 2018-2019 n’ont certainement pas aidé la cause de Wideman puisqu’il aura fallu qu’il attende jusqu’au 28 juillet 2021 avant d’avoir une autre chance de se faire valoir dans la Ligue nationale, justement à Montréal.

Le défenseur a été questionné sur le sujet lors d’un passage au « The Cam & Strick Podcast » et le constat est clair. Il regrette vraiment l’erreur qu’il a commise en critiquant ouvertement Martin Raymond.

Mais, là où ça devient intéressant…

C’est lorsqu’il dit qu’il y a « d’autres choses qui ont été dites » à ce moment-là… Mais que ces choses-là n’ont jamais vu le jour.

Tout ce que je peux dire, c’est que ce n’est pas sorti de ma bouche. – Chris Wideman

C’est sûr qu’on aimerait avoir accès aux commentaires des gars parce que ça pique la curiosité.

Après tout, ils n’avaient pas été vraiment gentils avec Raymond… Et, on dirait que je ne veux même pas m’imaginer ce qu’ils ont dit à propos des autres quand on entend Wideman parler de cette façon-là.

J’imagine que ce n’était pas beau à voir. 

Le vétéran pousse la note encore plus loin lorsqu’il affirme regretter ce qui s’est produit. Wideman soutient que cela lui a permis de devenir une meilleure personne et je n’ai pas de misère à le croire. Pourquoi?

Parce qu’on sait à quel point il est apprécié dans le vestiaire du CH. 

L’important est de le voir admettre qu’il a fait quelque chose « de pas correct ».

En rafale

– À eux de livrer la marchandise, maintenant.

– Stuart Skinner obtiendra le départ ce soir.

– 53 ans!

– C’est triste.

PLUS DE NOUVELLES