Troisième défaite en quatre matchs pour le Canadien

Depuis que le Canadien a porté son uniforme Reverse Retro, rien ne va plus. La défaite de la Sainte-Flanelle face aux Sénateurs jeudi passé aura visiblement fait mal, et l’équipe ne joue tout simplement plus de la même façon depuis.

Il s’agit de la première séquence plus difficile du Tricolore, qui a amorcé la saison avec 16 points sur une possibilité de 20 pour amorcer la saison.

Les Oilers étaient de passage au Centre Bell (une heure plus tard que prévu) pour y croiser le fer, et ils se sont organisés assez tôt pour remporter ce match.

Dès le début de la rencontre, Jonathan Drouin trouve Nick Suzuki en échappée, mais Mike Smith résiste.

8 minutes sont écoulées lorsque Jujhar Khaira profite d’une superbe passe de Josh Archibald pour ouvrir la marque et donner les devants aux visiteurs.

Connor McDavid nous a d’ailleurs rappelé pourquoi il était considéré comme le meilleur joueur de la LNH. Quelle montée sensationnelle.

Première période difficile pour le Canadien. Et elle vient après trois matchs difficiles contre Ottawa et Toronto. À quatre matchs de suite, on commence à se poser des questions. 

Ça se ressent notamment au niveau des chances de marquer générées.

La deuxième période commence et… le Canadien y va d’un jeu assez décevant. Phillip Danault et Shea Weber inscrivent essentiellement un but dans leur propre filet après un dégagement raté de Weber. Tsé, quand ça va bien.

Entre temps, Paul Byron reçoit une rondelle sur son casque mais aucun protocole des commotions n’est nécessaire, visiblement.

En troisième période, Tyson Barrie plante le dernier clou dans le cercueil du Canadien en portant la marque à 3-0.

Beau travail des Oilers, qui s’imposent pour rejoindre le Canadien au 2e rang de la division. Ah, comme les choses changent…

Prochain match : samedi face aux Maple Leafs.

PLUS DE NOUVELLES