betgrw

Trevor Zegras : même loin de Montréal, on voit le CH comme une destination logique

Depuis un petit moment, Trevor Zegras est un nom qui fait vraiment jaser à Montréal. La relation entre l’attaquant et les Ducks semble assez fragilisée, et on sent plus que jamais que la formation californienne pourrait tenter de le refiler à une autre équipe au courant des prochains mois.

Frank Seravalli croit que Zegras est disponible pour une transaction, en tout cas, et considérant les difficiles négociations de contrat entre Zegras et les Ducks l’été dernier, ça ajoute du gaz à la rumeur.

Évidemment, on est encore bien loin d’une éventuelle transaction qui verrait Zegras passer aux mains du CH, mais on sent que ce n’est pas un scénario qui est complètement farfelu non plus…

Et quand on réalise que le discours va en ce sens même loin de Montréal, on remarque que ça fait quand même pas mal de fumée.

Dans son texte d’hier pour The Athletic, Eric Duhatschek a parlé un peu du cas de Zegras, et sa conclusion a été claire : le Canadien et les Ducks « ont l’air de deux potentiels partenaires » pour une transaction impliquant Zegras.

Duhatschek rappelle le fait que le CH mise déjà sur beaucoup de joueurs du repêchage 2019 (Kirby Dach, Alex Newhook et le bon ami de Zegras, Cole Caufield) et que le Tricolore a des atouts à échanger dans une potentielle transaction pour amener Zegras en ville.

Pour une équipe qui se cherche du punch offensif, Zegras serait une sacrée belle prise à ce niveau-là, en tout cas.

Dans son papier, Duhatschek affirme qu’il doute sérieusement que le simple choix de première ronde des Jets (acquis dans la transaction Sean Monahan) soit suffisant pour permettre au Canadien d’aller chercher Zegras, mais de l’autre côté, il assume que le Canadien n’oserait pas donner Juraj Slafkovský en retour.

Et j’ai tendance à être d’accord avec les deux prémisses.

Par contre, l’autre idée de Duhatschek est intéressante : si le CH devait offrir son choix de première ronde (en mettant une protection pour ne pas perdre Macklin Celebrini s’il devait remporter la loterie) et ajouter un autre choix ou un jeune joueur, ça pourrait commencer à être un package intéressant pour les deux équipes.

Ça pourrait possiblement être une façon pour le Canadien d’échanger l’un de ses innombrables défenseurs, quoique j’imagine que Kaiden Guhle ne ferait pas partie des options (et avec raison).

Clairement, donc, il n’y a pas qu’à Montréal où on trouve que le Canadien est une destination qui aurait de l’allure pour Zegras, qui viendrait injecter une énorme dose de talent offensif au sein d’un groupe d’attaquants qui en manque cruellement à Montréal.

Zegras et Caufield ont déjà une chimie naturelle, si bien qu’ils pourraient faire des flammèches ensemble à Montréal. Et avec Slafkovský, Nick Suzuki et Kirby Dach, ça commencerait à faire un top-6 très, très intéressant.

Ce sera à suivre, donc, mais si le CH ne pense pas être en mesure de trouver un attaquant de la trempe de Zegras avec son choix de première ronde, l’échanger aux Ducks pour mettre la main sur Zegras est une option qui a du sens.

Et avec Martin Lapointe qui reconnaît qu’il n’y a pas une tonne d’espoirs qui sont de calibre élite dans la prochaine cuvée, ce n’est peut-être pas si fou que ça.

En rafale

– Étrange.

– En effet.

– J’adore

– Ouch.

– Ça continue de faire jaser.

– Les dernières heures ont souri aux Lakers.

PLUS DE NOUVELLES