betgrw

Top-5 : Jonathan Quick et Juuse Saros, candidats à l’arrêt de l’année

Il y avait neuf matchs au programme hier dans la Ligue nationale de hockey, ce qui nous a donné droit à plusieurs faits saillants très intéressants.

Voici donc ce qui a retenu l’attention dans ces neuf matchs.

1. Jonathan Quick réalise tout un arrêt face aux Panthers

Depuis le début de la saison chez les Rangers, il y a un gardien qui épate vraiment la galerie et qui surprend tout le monde par ses excellentes performances.

Et surprenament, je ne parle pas du gardien numéro un des Rangers, soit Igor Shesterkin, mais je parle plutôt de Jonathan Quick.

Le vétéran de 37 ans connaît une excellente saison, alors qu’il affiche un taux d’efficacité de .916 et une moyenne de buts alloués par match de 2.41 après 13 matchs disputés.

Ce sont de solides statistiques pour un gardien de but qui était vu comme fini la saison dernière, surtout considérant que ses statistiques sont meilleures que celles de Shesterkin (.908 et 2.77).

Hier soir, c’est Quick qui défendait la cage des Rangers face aux Panthers de la Floride, et même si ce match s’est terminé par une défaite de 4 à 3 des Rangers, Quick s’est payé tout un fait saillant avec un arrêt qui sera clairement candidat à l’arrêt de l’année.

Vraiment tout un arrêt, sans regarder en plus.

2. Juuse Saros réalise également un arrêt qui sera candidat à l’arrêt de l’année

En voilà un autre gardien qui a voulu se démarquer hier soir en y allant de tout un arrêt.

Juuse Saros a complètement volé nul autre que Patrick Kane.

Kane avait un filet complètement désert, mais Saros a plongé pour lui voler un but certain.

Quel arrêt préférez-vous entre celui de Quick et celui de Saros?

De mon côté, je trouve que celui de Quick résulte un peu plus de la chance, donc j’irais avec Saros.

3. Roman Josi et Alex DeBrincat jettent les gants

Dans ce même match entre les Predators de Nashville et les Red Wings de Detroit, deux équipes qui se battent ardemment pour une place en séries éliminatoires dans leur conférence respective, on a eu droit à un autre fait saillant intéressant.

En effet, on a eu droit à un combat entre deux joueurs qu’on n’est pas habitué de voir jeter les gants.

Le défenseur étoile des Preds, Roman Josi, et l’attaquant étoile des Red Wings, Alex DeBrincat, ont jeté les gants.

Un combat inattendu qui aura rendu ce match remporté 5 à 4 en prolongation par les Red Wings d’autant plus intéressant.

4. Johnny Gaudreau donne la victoire aux Blue Jackets

Pour une deuxième fois en quelques semaines, les Blue Jackets ont remporté un match de fou par la marque de 6 à 5 en prolongation face aux Maple Leafs de Toronto.

En effet, hier soir, les Blue Jackets ont su profiter du peu d’occasions offensives qu’ils ont eues afin de remporter un gros match.

C’est Johnny Gaudreau qui a donné la victoire aux Blue Jackets en temps supplémentaire.

Évidemment, c’est encore une défaite qui n’a pas lieu d’être pour les Maple Leafs, alors qu’Ilya Samsonov a encore été très ordinaire.

J’y reviendrai dans un autre article plus tard ce matin.

5. Tour du chapeau pour Roope Hintz

La division centrale se dessine comme étant une belle course à trois équipes pour le premier rang entre l’Avalanche du Colorado, les Jets de Winnipeg et les Stars de Dallas.

Chaque point est donc plus qu’important, et ça, Roope Hintz l’a compris hier soir en inscrivant un gros tour du chapeau face aux Blackhawks de Chicago.

Ce sont deux points très importants pour les Stars, qui demeurent à seulement un point de l’Avalanche avec deux matchs en main.

Prolongation

– Connor Ingram et les Coyotes continuent de surprendre tout le monde. Ingram est au sommet de la LNH pour les blanchissages cette saison.

– Quelle savante passe de Matias Maccelli.

– Voici les résultats de la veille.

– Voici les meilleurs pointeurs de la veille.

(Crédit: NHL.com)

– Au programme aujourd’hui : neuf matchs.

(Crédit: Google/NHL)
PLUS DE NOUVELLES