betgrw

Top-4 : 28 minutes de temps de jeu pour Jonathan Drouin

Pour une deuxième journée consécutive, quatre matchs étaient à l’affiche dans la LNH.

Voici les résultats et les faits saillants :

1. Jonathan Drouin a beaucoup été utilisé

Jonathan Drouin, qui est sur une heureuse séquence, a finalement la confiance de son entraîneur.

Son passage au Colorado a peut-être relancé sa carrière. Hier, il n’a pas récolté de point, mais il a été le troisième attaquant le plus utilisé par Jared Bednar.

28:16 de temps de jeu.

Le Québécois est, depuis quelques matchs, muté au sein d’un trio composé de Mikko Rantanen et Nathan MacKinnon.

Parlant de MacKinnon, depuis le début de l’année, l’Avalanche et lui ont joué 22 matchs au Ball Arena.

Et à chacune de ces 22 rencontres, MacKinnon a récolté un point. Hier, il a poursuivi sa séquence de matchs à domicile avec au moins un point.

Il n’est qu’à une rencontre d’atteindre le record de Joe Sakic.

Mercredi, le Colorado accueillera les Golden Knights.

Dans le match d’hier contre Boston, les locaux ont gagné en tirs de barrage.

C’est Valeri Nichuchkin qui a mis fin au débat.

Chez les perdants, Brad Marchand a dépassé Rik Middleton pour les points dans l’histoire des Bruins.

2. Les canons des Canucks s’amusent face aux Rangers

Les Canucks étaient de passage à Times Square pour y affronter les Rangers. C’était un duel entre deux des meilleures équipes de la LNH.

Vancouver l’a finalement emporté par la marque de 6-3.

Dans la victoire, de beaux buts ont été inscrits par les visiteurs.

Premièrement, Elias Pettersson a doublé l’avance des siens.

Nils Hoglander s’est lui aussi donné en spectacle.

Après 40 matchs, les Canucks ont maintenant trois pointeurs de 50 points.

3. La rivalité Penguins-Flyers est à son apogée 

La grande rivalité qui domine dans la section métropolitaine est Penguins-Flyers.

Hier soir, les deux équipes de la Pennsylvanie s’affrontaient dans un match chaud en émotions.

Rickard Rakell a premièrement brisé la glace après quelques secondes. Il fait bien par les temps qui courent, celui-là.

Une scène inquiétante est par la suite survenue au milieu de la glace.

Scott Laughton et Sidney Crosby sont entrés en collision.

Et comme c’est le cas depuis toujours, des mêlées ont éclaté.

En milieu de troisième période, alors que Pittsburgh avait une confortable avance, Evgeni Malkin y est allé de l’argument classique.

« Regarde le tableau indicateur » :

Marque finale : 4-1. Cutter Gauthier doit être content.

4. Marc-André Fleury se donne en spectacle dans une défaite

Malgré une défaite des siens par la marque de 4-0 contre les Stars, Marc-André Fleury a tout tenté.

Il n’a donc pas dépassé Patrick Roy dans un match où il a multiplié les arrêts spectaculaires.

Il a d’abord volé Sam Steel.

Ensuite, il a été chanceux, mais il a bien maitrisé le tir de Joe Pavelski.

Finalement, il a réalisé son meilleur arrêt avec l’aide d’un déplacement sublime.

Le Québécois a finalement terminé la rencontre avec 16 arrêts sur 20 tirs. Pas une grosse soirée en général, malgré ses beaux arrêts.

Prolongation

– Deux pénalités de trop d’hommes sur la glace en même temps.

– Geste dangereux.

– Jeu blanc du Matt Murray des Stars.

– Les meilleurs pointeurs de la veille.

(Crédit: NHL.com)

– Soirée plus occupée dans la LNH, ce soir.

(Crédit: Google )
PLUS DE NOUVELLES