Temps de jeu de Connor Bedard avec Équipe Canada : André Tourigny se défend

Le Championnat du monde de hockey est maintenant derrière nous. Le Canada n’a pas réussi à mettre la main sur une médaille au cours du tournoi, pour ceux qui l’auraient manqué.

Rappelons que l’an passé, le Canada a gagné l’or.

Kaiden Guhle n’aura donc pas réussi à revenir au pays avec une médaille au cou, contrairement à ses collègues Justin Barron et Samuel Montembeault, qui ont mis la main sur l’or l’an passé.

Cependant, ce qui a retenu l’attention, dans le tournoi, c’est le temps de jeu de Connor Bedard. Après tout, vers la fin du tournoi, il était surtout utilisé comme 13e attaquant par André Tourigny.

Voici son temps de jeu durant le tournoi.

  • Match du 26 mai – 10:13
  • Match du 25 mai – 13:04
  • Match du 23 mai – 12:00
  • Match du 21 mai – 8:08
  • Match du 19 mai – 10:04
  • Match du 18 mai – 13:19
  • Match du 16 mai – 14:30
  • Match du 14 mai – 16:00
  • Match du 12 mai – 14:54
  • Match du 11 mai – 15:32

Évidemment, on est loin du 19:47 en moyenne dans la LNH. Au cours des trois derniers mois de la saison, Luke Richardson et les Blackhawks l’utilisaient plus de 20 minutes en moyenne par match.

Parce que le jeune homme a quand même trouvé le moyen d’obtenir huit points (dont cinq buts) en dix matchs, la situation a retenu l’attention au pays. C’est tout à fait normal.

Cependant, pensez-vous que les critiques envers André Tourigny, l’entraîneur d’Équipe Canada, ont empêché le pilote de dormir la nuit?

Questionné à ce sujet sur les ondes du 98.5 FM, le principal intéressé a confirmé au micro de Mario Langlois que le tournoi n’était pas un one-man show et qu’il fallait décider en équipe ce qui était le mieux pour l’équipe.

Même si Tourigny a le dernier mot sur son alignement, ce n’est pas comme s’il avait pris la décision de couper du temps de jeu au jeune homme et de le placer comme 13e attaquant tout seul.

Jon Cooper, Doug Armstrong, Rick Nash, Kyle Dubas, Dean Evason, Jay Woodcroft, Steve Ott et plusieurs autres noms moins connus du public étaient tous parmi les gens qui jasaient du temps de jeu des gars sur la glace.

Le Bear se fout d’ailleurs de l’opinion de ceux qui n’ont pas regardé le tournoi et qui ne font que critiquer la feuille de pointage.

Comme vous aurez remarqué, Bedard ne s’est pas vraiment plaint publiquement de son temps de jeu. Il a compris le rôle qu’il avait autour de vétérans de qualité de la LNH qui ont plus de printemps que lui derrière la cravate.

En rafale

– Pierre McGuire ne croit pas aux rumeurs entourant Brady Tkachuk.

– Excellente nouvelle.

– Mise à jour de la Coupe Memorial.

– C’était à prévoir.

– Bonne question.

PLUS DE NOUVELLES