Stéphane Fiset se confie au sujet de la situation Phillip Danault

L’agent de Phillip Danault, Stéphane Fiset, s’est présenté sur les ondes du 91.9 Sports afin de jaser de son poulain avec Anthony Marcotte. Fiset est-il inquiet par cette possibilité de devoir se présenter devant un arbitre?

En partant, on ne veut pas parler des négociations en public… On a signé un papier d’arbitrage, mais on négocie encore en ce moment (avec Marc Bergevin et le Canadien). En signant le papier, ça aide à négocier, c’est comme ça qu’il faut le voir! – Fiset

J’en parlais d’ailleurs de ses situations d’arbitrage qui effritent la relation future entre deux camps, on a qu’à penser à P.K. Subban, comme Marcotte le souligne d’ailleurs. Pour Fiset, chaque situation est différente. Dans ce cas-ci, le joueur est TRÈS heureux à Montréal et il souhaite TOUJOURS conclure sa carrière avec le Canadien. Donc Subban n’aimait pas Montréal, lui? Bref, même si un papier « d’arbitrage » est signé, les deux clans peuvent signer un contrat devant la porte de l’arbitre.

Chez le Canadien, on sait tous qu’il n’y a pas de premier pivot, ce qui fait en sorte que Danault est un membre important de cette ligne centrale. Même Fiset l’a dit : « Tout le monde le sait, ce n’est pas un centre numéro un, mais il a fait la job comme numéro un, numéro deux et numéro trois. Il a démontré sa polyvalence. »

Au sujet du lancer qu’il a reçu de Zdeno Chara, il a subi une « petite » commotion, mais ce qui l’a laissé en dehors du jeu demeure son oreille et des « cristaux » déplacés (l’équilibre). Tout est en ordre aujourd’hui et il s’entraîne de façon intense avec d’autres professionnels.

Bref, souhaitons que cette entrevue fasse avancer le dossier Danault afin qu’il signe au plus vite avec le Tricolore.

PLUS DE NOUVELLES