betgrw

Si Cole Caufield a signé à long terme, c’est parce qu’il adore la ville de Montréal

On a tous crié de joie cet été lorsque Cole Caufield a signé son contrat avec le CH.

De le voir être lié à l’équipe jusqu’à la fin de la saison 2030-2031 est une bonne nouvelle en soi pour l’organisation… Mais aussi pour les partisans, parce qu’on parle d’un favori de la foule et parce qu’on parle d’un joueur vraiment électrisant sur la patinoire.

Après tout… Il est plaisant à voir jouer et chaque fois qu’il a la rondelle en zone adverse, il nous fait lever de notre siège. Le dernier joueur du Canadien de Montréal qui nous permettait d’être autant excité, c’est P.K. Subban… Et avant ça, il faut remonter à Alex Kovalev dans les années 2000.

Mais ce qui est intéressant dans le cas de Caufield… C’est lorsqu’on comprend à quel point il aime la ville de Montréal. Il est « tombé en amour » avec le coin et cela a joué un grand rôle dans sa décision de s’entendre sur les termes d’un contrat à long terme avec le CH.

Évidemment, il y a d’autres facteurs qui sont entrés en ligne de compte… Mais il a vraiment, vraiment mis l’emphase sur le fait qu’il est bien ici lors d’un entretien avec le réseau Sportsnet :

Quand on entend un joueur de sa trempe affirmer cela tout haut… Ça peut avoir un impact sur la venue d’agents libres à un certain moment.

Il s’agit d’un élément important à noter parce que dans les dernières années, l’idée de jouer à Montréal n’a pas nécessairement été populaire pour autant.

Ceci dit, avec l’arrivée d’un bon coach comme Martin St-Louis et avec la progression des jeunes joueurs talentueux de l’équipe, qui sont en train de prouver qu’ils ont le potentiel afin de faire partie de l’élite de la Ligue nationale…

Les choses pourraient changer assez rapidement.

Et tout ça est encore plus vrai quand on se dit que d’ici trois ou quatre ans, le Canadien devrait être en mesure de rivaliser avec les meilleurs clubs de la Ligue nationale. 

On sent vraiment qu’il y a une belle culture qui est en train de s’installer chez le CH parce qu’on a vu plusieurs jeunes joueurs décider de rester à Montréal cet été. Le capitaine Nick Suzuki fait partie du lot et puisque les gars ont traîné ensemble dans les derniers mois, la chimie semble être meilleure que jamais.

Ça aussi, c’est important. 

C’est rafraîchissant, de voir que les gars se plaisent à Montréal. Le mot va commencer à courir aux quatre coins de la LNH, et qui sait…

Peut-être que cela jouera en la faveur de l’organisation du Canadien. 

PLUS DE NOUVELLES