betgrw

Samuel Montembeault aimerait vraiment vivre l’expérience des séries au Centre Bell

En tant que partisan du Canadien, il faut l’avouer : c’est difficile de croire aux séries éliminatoires.

Après tout, sur papier, l’équipe n’est pas la plus talentueuse et elle est dans une période de reconstruction. Même si les gens ont commencé à parler de séries éliminatoires, il faudra se rendre à l’évidence : le tournoi printanier n’est pas pour cette année.

J’espère me tromper, car le CH est tout de même à quatre points des séries…

Outre les partisans, Samuel Montembeault a très hâte de vivre l’expérience éliminatoire au Centre Bell. C’est ce qu’il a mentionné à Simon-Olivier Lorange de La Presse.

Ça doit tellement être bruyant. – Samuel Montembeault

Je suis certain qu’il n’est pas le seul dans l’édition actuelle.

Non pas parce que les gars n’ont jamais participé aux séries, mais parce que tous les joueurs en santé dans l’alignement (excepté Brendan Gallagher) n’ont jamais goûté aux vraies séries au Centre Bell.

Le Tricolore a participé au tournoi d’après-saison en 2020 (dans la bulle) et en 2021, mais l’amphithéâtre n’était pas comblé lors de ces deux années en raison de la COVID-19.

En fait, la dernière fois que le CH ait terminé parmi les huit meilleures équipes de son association et qu’il n’y avait aucune restriction liée à la pandémie, c’était en 2017. Cette année-là, le capitaine actuel de la formation a été repêché par les Golden Knights de Vegas au premier tour. Cole Caufield a été sélectionné deux ans après, lui…

Bref, Sam, qui vient de signer un contrat de trois ans, a donc quatre ans (possiblement plus) pour aider son équipe à participer aux séries. Chose certaine, il ne sera pas trop stressé.

Comme l’a dit la mère du gardien à Lorange, son fils n’est jamais stressé. À un point que « c’est stressant à quel point il n’est pas stressé ».

PLUS DE NOUVELLES