Romanov inscrit le seul but des siens dans la défaite

C’était une journée plus tranquille aujourd’hui au Championnat mondial junior, avec deux duels à l’horaire. Si celui de ce matin, entre la Finlande et le Kazakhstan, était moins intéressant, celui de cet après-midi mettait en vedette deux gros clubs qui peuvent prétendre aux grands honneurs : les États-Unis et la Russie.

Un match enlevant qui s’est terminé en faveur des États-Unis, qui l’ont emporté 3-1!

Du côté des Russes, le seul marqueur fut Alexander Romanov. Le défenseur, dont les droits appartiennent au Tricolore, a déjoué Spencer Knight d’un superbe tir.

Mine de rien, Romanov continue de s’imposer à la ligne bleue de son équipe. Il a maintenant un but et une passe lors de la ronde préliminaire et il a été, cet après-midi, le joueur le plus utilisé de son équipe, avec plus 22 minutes de temps de jeu.

Souhaitons qu’on le verra en Amérique du Nord à temps plein dès l’an prochain! Il demeure un espoir prometteur pour la ligne bleue du Canadien!

Du côté des États-Unis, Cole Caufield a finalement brisé la glace en obtenant son premier point du tournoi. Il a aidé Arthur Kaliyev à enfiler le premier but du match, en avantage numérique. Le premier de deux buts en six secondes!

Caufield a obtenu un seul tir au but durant les 13 minutes qu’il a passées sur la patinoire.

Le prochain match des États-Unis sera dès demain, 13h, face aux hôtes du tournoi, la République Tchèque.

Prolongation

– L’autre espoir du Tricolore qui était en action, Jordan Harris, n’a pas noirci la feuille de pointage. Il a été utilisé pendant un peu plus de 16 minutes et il a obtenu 2 lancers. Il a tout de même terminé avec un différentiel de +2.

– C’est TRÈS serré dans le classement du groupe B. Disons que le Canada doit se reprendre et terminer la ronde préliminaire en force!

(Source : IIHF.com)
PLUS DE NOUVELLES