Rien ne va plus chez le Canadien

Le Canadien a offert une quatrième performance décevante consécutive hier soir face aux Oilers, s’inclinant par jeu blanc (3 à 0). Il s’agissait d’un premier deux défaites de suite pour le CH cette saison.

Je veux bien croire que des passages à vide, ça arrive à toutes les équipes, reste que celui du Canadien a de quoi nous inquiéter actuellement. Le vent est-il en train de tourner?

Le CH n’a inscrit que six buts durant ses quatre derniers matchs, affichant une fiche de 1-3-0 durant cette vilaine séquence. Il n’a pas inscrit plus de deux buts par match lors de ses quatre dernières sorties.

Les choses allaient pourtant (très) bien sur la route en début de campagne (fiche de 5-0-2 à l’étranger), mais ça s’est gâté lorsque l’équipe est revenue jouer chez elle au Centre Bell. Le CH n’a remporté que 3 de ses 7 sept matchs disputés à Montréal depuis le début de la campagne. Moins de .500…

Suite à sa défaite d’hier, les Montréalais se retrouvent au deuxième rang de leur division, à égalité avec les Oilers au troisième… et à seulement trois points d’être exclus d’une place en séries (top quatre). Il a aussi disputé un match de plus que les équipes au quatrième et au cinquième rang.

(Crédit: NHL.com)

Le CH a huit victoires et six défaites depuis le début de la campagne.

Ça allait (tellement) bien et ça ne va plus, là. Tout avait presque l’air facile et là, tout a l’air difficile. Tout Rien ne baigne dans l’huile.

Que fait-on? Quelles sont les pistes de solutions?

Espérons que l’on n’assiste pas encore une fois à un club qui commence fort, mais qui s’essouffle plus la saison progresse. On visait la Coupe il y a quelques jours à peine et là, on vise les séries? Et on pourrait même les rater…


Qu’est-ce que je retiens aussi de cette rencontre (et de la position du Canadien présentement)?

1. L’uniforme reverse retro jersey ne porte pas chance au Canadien. Le bleu royal, que les Montréalais ne portent qu’à domicile, leur a valu deux défaites jusqu’ici. Le CH souhaitait reconquérir son aréna sans partisans… ça ne fonctionne jusqu’ici.

2. Le CH a manqué de vitesse, de conviction, de détermination, d’intensité, de sentiment d’urgence, de synchronisme, de dévouement, de cohésion, d’efficacité défensive, de tirs dangereux, de discipline, d’efficacité sur les unités spéciales et de responsabilité défensive. Ça fait quelques matchs que je rédige une phrase de la sorte…

Pour résumer, ça allait vite pour les joueurs du Canadien, hier!

3. Je dois vous l’avouer : c’est la première fois de la saison où j’ai changé de poste durant la rencontre. La vie en cette période COVID-19 est assez grise comme ça. Pas besoin d’en rajouter le soir devant mon téléviseur! C’est plutôt le contraire que je recherche quand je veux me divertir et que je regarde le spectacle offert par mon club de hockey. Le Canadien devra retrouver le succès rapidement pour ne pas tomber dans l’oubli/indifférence des partisans. Déjà que les médias traditionnels ne parlent que très peu du CH présentement…

On n’a pas vu François Legault tweeter sur le Canadien depuis quelques matchs d’ailleurs…

4. On peut voir depuis une dizaine de jours que les joueurs du CH ont (encore) la confiance fragile et qu’ils sont encore une fois ébranlables facilement. Quand est-ce qu’on rejoue face aux Canucks?

5. Statistiquement parlant, ce qui se produit actuellement chez le Canadien est normal. L’équipe marquait trop de buts en début de campagne et nous assistons en quelque sorte à un certain retour à la normale, à la loi du nombre qui fait son œuvre.

6. Finalement, on aurait peut-être été mieux d’annuler la rencontre d’hier chez le Canadien. #Tests


7. Les joueurs du Canadien ont été nombreux à avouer qu’ils avaient lever la pédale au cours des derniers matchs et qu’ils voulaient se ressaisir. Les bottines n’ont pas suivi les babines, faut croire.

8. Le Canadien n’a plus la meilleure attaque et le meilleur différentiel du circuit Bettman désormais.

9. Carey Price ou Jake Allen? Ça n’a rien changé hier. L’attaque doit recommencer à produire des buts (et à nous fournir des ailes gratuites aux fans, hehe) et la défensive doit se resserrer.

10. Jesse Puljujarvi aurait reçu un résultat (faux) positif à la COVID-19 hier matin, mais un deuxième test aurait ensuite été négatif. Aucun autre joueur des Oilers n’aurait obtenu un résultat négatif. Bref, fausse alerte! Espérons que des cas ne sortiront pas dans les prochains jours, ce qui ferait très mal paraître la LNH et qui aurait pour conséquence d’annuler des rencontres des Oilers ou du Canadien durant sept à quatorze matchs.

11. Paul Byron a été atteint à la tête par une rondelle. Il a toutefois été en mesure de terminer la rencontre et on peut s’attendre à le voir dans l’alignement demain soir à Toronto. Bonne nouvelle!

12. Jake Evans (neuf matchs), Artturi Lehkonen (cinq matchs), Jesperi Kotkaniemi (quatre matchs) et Tyler Toffoli (quatre matchs) traversent tous une séquence sans points. Ils sont dus. Jonathan Drouin, lui, n’a qu’un but en 14 rencontres (mais 10 mentions d’aide). Nick « Constance » Suzuki n’a qu’une maigre mention d’aide en quatre parties, lui.

Kotkaniemi est particulièrement décevant depuis quelques matchs.


13. Depuis que l’agent de Victor Mete a demandé au Canadien d’échanger son client, le CH montre une fiche de 3-3-0. Est-ce que ça a créé une distraction et de la frustration dans le vestiaire? Du stress? De la pression?

14. Est-ce que quelqu’un a vu Joel Armia hier soir? Il n’est pas le seul à avoir été « absent », mais je m’attendais à plus de lui à son retour.

15. Joel Edmundson a encore une fois disputé un bon match dans l’ensemble, malgré les difficultés de son équipe. Ça a été plus difficile pour la paire Chiarot – Weber. Toffoli, Anderson et Allen ont aussi été bons.

PLUS DE NOUVELLES