Régler le dossier de la convention collective d’ici le retour au jeu est dans les plans

Présentement, dans la LNH, les joueurs et les proprios se parlent tellement souvent qu’on a l’impression que les deux parties négocient en vue d’une nouvelle convention collective.

En fait, ce n’est pas faux. Oui, il y a des discussions en lien avec le retour au jeu à court terme (et c’est ce qui explique les avancements du jour), mais il y a aussi des discussions en lien avec la prochaine convention collective, qui viendra à échéance suite à la saison 2020-2021.

Le plan idéal serait d’avoir une entente entre les mains avant de revenir au jeu. Ainsi, tout le monde pourrait travailler la tête tranquille en sachant qu’il n’y aura pas de problèmes pendant de nombreuses années.

Évidemment, tout cela veut dire qu’il y aura des négociations à plusieurs niveaux. Plusieurs dossiers seront analysés et débattus au cours des prochaines semaines.

Les principaux? Comme le mentionne Darren Dreger, le plafond salarial à moyen terme, la valeur de l’escrow ainsi que les HRR (Hockey Related Revenues, soit les revenus liés au hockey) sont au coeur des discussions.

Pour ce qui est du plafond, on s’attend à le voir rester stable à 81.5 millions de dollars au cours des prochaines années. Il serait difficile de voir une baisse à ce niveau-là (ce que personne ne veut vraiment), mais le garder stable serait plus logique.

Si le plafond devait être stable, il serait donc logique de garder l’escrow sous un certain plan de stabilité. Après tout, les joueurs veulent savoir combien d’argent ils pourront mettre dans l’escrow pour les prochaines années, ce qui serait tout simplement plus simple pour eux.

Et pour ce qui est de revenus, c’est encore un brin tôt pour confirmer. Il faudra se fier aux projections.

Un comité d’au moins une dizaine de joueurs – et peut-être plus, au besoin – sera délégué afin d’assister Donald Fehr dans ses négociations avec Gary Bettman et la ligue.

Voyons voir si une entente surviendra sous peu. Sinon, il reste du temps… et tout le monde comprend, comparé à la MLB, que ce n’est pas le bon moment pour ne pas jouer. Ce ne l’est pas maintenant et ce ne le sera pas dans 15 mois.

PLUS DE NOUVELLES