Pitoyable. Pathétique. Inacceptable. Embarrassant. Disgracieux. Triste. Médiocre.

Rien ne va plus chez le CH.

Pitoyable. Pathétique. Inacceptable. Embarrassant. Disgracieux. Triste. Médiocre. Choisissez votre qualificatif préféré…

Hier soir, le « spectacle » que le Canadien m’a offert était tellement pénible à regarder que j’ai fermé la télé en fin de deuxième période.

OK, ce n’est pas vrai, j’ai laissé l’écran ouvert… à Netflix.

Dominique Ducharme a confié après la rencontre que son club avait été mauvais. Et je ne connais pas une seule personne prête à argumenter avec le coach sur celle-là.

« On a été mauvais, ce soir on a été mauvais. On a juste été  mauvais. » – Dominique Ducharme

Hier, le Canadien a subi une septième défaite en huit rencontres… une 15e en 19 parties en 2021-22. Aucune équipe de la LNH n’a plus de défaites que le Tricolore depuis le début de la campagne.

Le Tricolore montre une fiche de 4-13-2 et seuls les pauvres Coyotes affichent un pire pourcentage de points par rencontre que les Montréalais cette saison.

Pire encore! Le CH a subi une huitième dégelée (cinq buts ou plus accordés à l’adversaire) et il est désormais l’équipe ayant accordé le plus de buts cette saison (67). Os*i que ça va mal à ‘shop…

Avant le match d’hier, les Penguins ET le Canadien se cherchaient. Devinez qui s’est trouvé et qui a encore servi de proie à l’autre pour se relancer…

La seule bonne nouvelle à retirer du match d’hier (s’il y en a une)? Les jeunes du Canadien, ceux sur qui l’organisation mise à moyen et à long terme, sont aussi/déjà les meilleurs joueurs de l’équipe présentement.

Mattias Norlinder a démontré de belles choses avec la rondelle et il a terminé le match avec un différentiel neutre. Nick Suzuki, Cole Caufield et Ryan Poehling ont fait de belles choses avec la rondelle.

Ce sera tout pour le positif, votre Honneur.


Qu’est-ce que je retiens de cette autre dégelée (6 à 0)?

1. Le Canadien a embauché plus de Québécois francophones et il perd plus qu’avant. Je ne dis pas que c’est à cause des Francos si le CH en arrache… mais augmenter le nombre de Québécois d’ici n’est clairement pas un gage du succès en 2021.

2. Cayden Primeau n’a bloqué que 26 des 31 tirs dirigés vers lui (.839). Il a été moins bon qu’à New York, mais il n’est pas responsable de la défaite de son équipe pour autant. Hier, ça a été ne victoire défaite d’équipe.

3. Les huées entendues en fin de deuxième et de troisième étaient justifiées à mon avis. Elles n’étaient pas dirigées à l’endroit d’une seule personne et offrir une telle performance collective devant tes partisans (qui ont payé le gros prix pour assister à ton match) est inacceptable. Le Canadien a disputé hier soir sa pire partie de la saison… et ce n’est pas comme s’il n’en avait pas disputé des mauvaises depuis le début de la campagne.

4. Non, Carey Price ne va pas tout changer. Le problème est beaucoup plus profond que ça.

5. Hâte de voir les cotes d’écoute de ce match soporifique…

Plusieurs personnes ont dû changer de poste avant la fin.


6. Les Montréalais ratent beaucoup trop souvent le filet lorsqu’ils décochent des tirs.

7. Les joueurs du CH commettent beaucoup trop d’erreurs, autant avec que sans la rondelle. Sur le premier but de la rencontre, Gallagher et Evans ont cafouillé avec la rondelle, ce qui a permis aux Penguins de contre-attaquer en surnombre… et de marquer un superbe but. Sur le but de Teddy Blueger, trois joueurs locaux se sont dirigés vers le porteur du disque, ce qui a ouvert le chemin (vers Primeau) à Blueger.

8. Les Penguins ont dominé 43 – 24 au chapitre des tirs au but. Pas normal!

9. Je veux bien croire que les Penguins n’ont qu’un seul joueur sur la liste des blessés (Evgeni Malkin) et que l’infirmerie du Canadien déborde, elle… mais ça n’explique pas tout.

10. Il ne s’est pas décerné beaucoup de pénalités hier soir. Ceci dit, les Penguins ont inscrit un but sur leur seul avantage numérique alors que le CH a été incapable de profiter de son power play, lui. #UnitésSpéciales


11. Cole Caufield (moins-3), Tylr Toffoli (moins-2), Nick Suzuki (moins-2), Ben Chiarot (moins-4), Jeff Petry (moins-3) et Alexander Romanov (moins-2) ont connu toutes sortes de difficultés défensivement.

12. Jonathan Drouin a été plutôt invisible (ou visible pour les mauvaises raisons). Il n’a pas récolté un seul point depuis son retour au jeu. Espérons que le scénario post-opération au poignet – Drouin n’avait pas récolté un seul point entre son retour au jeu en février et la fin de la saison – n’est pas en train de se reproduire.

13. Sidney Crosby a marqué son 1000e point (en carrière) lors d’un match remporté par son équipe hier soir.

14. Joel Armia (3,4 millions $) n’a passé que 11 minutes et des poussières sur la patinoire malgré tous les blessés.

15. Note positive pour terminer : Chistian Dvorak a remporté 89 % de ses mises au jeu.

Vendredi chez le Canadien

Dominique Ducharme dirigera un entraînement complet vers midi aujourd’hui. Il sera intéressant de noter si un ou des joueurs blessés se joindront au groupe.

Jake Allen (commotion cérébrale) est-il déjà assez en forme pour rejoindre ses coéquipiers. Il a patiné hier et Dominique Ducharme ne l’a pas (encore?) rayé de l’équation pour demain soir.

Qui de Primeau, Allen ou Montembeault obtiendra le prochain départ?

Est-ce que Mike Hoffman (haut du corps) est déjà rétabli, lui?

Rappel : Joel Edmundson devrait s’entraîner avec le groupe demain lui, alors que le morning skate sera sans contact.

Le Canadien recevra la visite des Predators demain soir, avant de bénéficier d’un congé de quelques jours précédant un voyage dans le nord-est américain pour terminer la semaine (prochaine).

On croyait que le CH avait atteint le fond du baril il y a quelques jours, mais le match d’hier nous a prouvé que ce n’était pas le cas. L’a-t-il atteint, là… ou tombera-t-il encore plus creux demain soir?

Plus les défaites s’alignent et plus le statu quo devient inacceptable. Geoff Molson va devoir provoquer quelque chose…

Des joueurs, des entraîneurs et/ou des dirigeants devront payer. Ce qui se passe actuellement avec l’équipe n’a pas de maudit bon sens. Surtout quelques mois à peine après une finale de la Coupe Stanley…

Un grand ménage se prépare selon ce que j’entends…

La patience des partisans et des partenaires commerciaux de l’organisation a ses limites…

Et selon les collègues du site ToutSurLeHockey, il serait logique de procéder à ce ménage là dimanche, durant le temps des fêtes ou durant la pause olympique.

Oui, quelques jours off peuvent toujours aider dans le cas d’une telle décision/transition… mais n’oubliez pas que les (grosses) décisions hockey ne se prennent pas toujours avec une logique temporelle et selon ce type de calculs. Un grand ménage se prépare… mais nul ne sait quand et comment il se produira encore.

L’objectif de reconstruire et d’espérer remporter la loterie (Shane Wright) est en train de faire son chemin dans la tête des gens concernés…

PLUS DE NOUVELLES