betgrw

Pierre McGuire : Juraj Slafkovsky a le potentiel de marquer 30 à 35 buts par saison

En ce moment, Juraj Slafkovsky fait parler de lui pour les bonnes raisons.

Sa progression sur la patinoire est notable et on est en train de voir pourquoi le Canadien a décidé de le sélectionner avec le tout premier choix au total lors du repêchage 2022. 

Le jeune homme gagne de l’expérience et on le remarque dans sa confiance sur la glace. Il prend les bonnes décisions, ce qui n’a pas toujours été le cas depuis ses débuts dans la Ligue nationale.

On se questionne souvent par rapport à son plafond offensif et c’est pratiquement impossible à déterminer parce qu’il n’a que 76 matchs d’expérience dans la grande ligue.

Mais Pierre McGuire, lui, en a assez vu pour croire que Slaf a le potentiel de devenir un marqueur de 30 à 35 buts par année. Et il le voit aussi récolter 65 à 75 points par saison, tel qu’il l’a confié à un passage au Sick Podcast :

Je pense qu’il peut être un marqueur de 30 à 35 buts par année et je pense qu’il peut faire 65 à 75 points par saison. Mais je pense qu’il peut être un power forward qui va créer de l’espace pour Caufield et Suzuki […] Je pense que son plafond est vraiment élevé. – Pierre McGuire

J’adore la citation de Pierre McGuire.

Plus ça va, et plus on entend des commentaires positifs à l’endroit du jeune joueur du Canadien. Ça veut tout simplement dire qu’il fait les choses comme il le faut…

Mais je me demande si Slaf a vraiment ce qu’il faut pour être un marqueur de 35 buts par saison. Dans les derniers matchs, j’ai surtout trouvé qu’il cherche à trouver ses coéquipiers plus qu’autre chose sur la patinoire. Ce n’est pas une critique – au contraire – mais il devra lancer plus souvent au filet s’il veut peaufiner ses qualités de marqueur.

Cela dit, je pense qu’on peut tout s’entendre sur le fait que si Slaf devient vraiment un marqueur de 35 buts par saison, le Canadien aura réglé l’un de ses gros problèmes.

Les joueurs offensifs du genre sont plutôt rares à Montréal et on sait que Caufield est un marqueur de buts, mais il a besoin d’aide à ce chapitre depuis l’amorce de la campagne. 

Dans tous les cas, il y a une chose qu’on peut affirmer en ce moment. Juraj Slafkovsky est dans la bonne direction, et c’est plaisant de voir à quel point il progresse cette saison.

PLUS DE NOUVELLES