Pierre-Luc Dubois aimerait être échangé au Canadien

Selon les informations de Nick Kypreos, anciennement du réseau Sportsnet, Pierre-Luc Dubois aimerait être échangé au Canadien de Montréal.

C’est ce que Kypreos a tweeté au cours des dernières minutes.

Il est très cool de savoir qu’un jeune Québécois veut jouer à Montréal aussi tôt dans sa carrière. Ce n’est vraiment pas toujours le cas.

Mais en même temps, ça fit avec son désir d’évoluer dans un gros marché, lui qui veut quitter l’Ohio.

Ça a aussi été le cas pour Panarin, Bobrovsky et Anderson. Que se passe-t-il à Columbus?

Que ce soit pour maintenant ou plus tard (marché de l’autonomie), on sait que Dubois aime Montréal…

Reste à déterminer le prix. Et on sait que les Jackets ne vont pas le laisser partir gratuitement, lui qui est bon. Ça va prendre un centre (qui n’est pas Danault, dont le contrat vient à échéance cet été) pour ramener le Québécois à la maison.

Il est évident que les Blue Jackets vont demander au moins Jesperi Kotkaniemi ou Nick Suzuki. Les chances de demander Suzuki sont très grandes. D’ailleurs, selon l’informateur, c’est ce que demandent les Jackets en priorité. Sans lui, une transaction serait difficile.

Alex Romanov a été qualifié d’intouchable, lui.

Est-ce que Marc Bergevin sera prêt à payer autant? Suzuki et un autre élément (question de libérer du salaire pour faire entrer le cinq M$ annuel de Dubois), est-ce trop? Après tout, Suzuki roule bien depuis ses débuts. Est-ce qu’on pense que l’échanger contre Dubois en vaut la peine?

Avec lui, on gagnerait (ou on perdrait) en français…

Est-ce que cela peut se conclure durant la saison ou dans la saison morte? Ces transactions-là se font généralement lors de la saison morte…

Si le tout s’était passé il y a deux mois, Marc Bergevin l’aurait fait. Si c’était dans quatre mois aussi. Mais aujourd’hui? Transformer à ce point un club qui va bien et y enlever un gros salaire (Tomas Tatar?) pour se plier au plafond salarial, est-ce une réaliste?

Le CH a maintenant tellement de profondeur au centre qu’on hésite à donner nos joueurs de centre pour DUBOIS. Ça change vite, n’est-ce pas?

Rien n’est certain, mais il est de plus en plus clair que Marc Bergevin a le nez dans le dossier à 100 %.

PLUS DE NOUVELLES