« Ce n’est pas la qualité qui compte, c’est la quantité! » – Marc Bergevin (genre) | En rafale

Marc Bergevin a le mérite d’être constant. Non, il n’est pas une girouette et non, il ne change pas de stratégie aussi souvent que son ancien coach changeait ses trios durant les parties.

Son fameux On n’a jamais trop de défenseurs s’est appliqué pour une 5e année consécutive. Davis Drewiske… Mike Weaver… Sergei Gonchar… Bryan Allen… Jeff Petry… Victor Bartley…

Et cette année : Nikita Nesterov, Jordie Benn et Brandon Davidson. Sans compter Keegan Lowe à St.John’s…

Plusieurs pensaient que l’arrivée de 3 défenseurs gauchers allait sortir Nathan Beaulieu (ou à la limite Alexei Emelin) de Montréal, mais non! Claude Julien et Jean-Jacques Daigneault devront plutôt dealer avec 8 gars qui voudront jouer (mais seulement 6 postes disponibles).

Il sera intéressant de voir qui seront les 2 extras ce soir, face aux Preds. Nesterov et… Beaulieu? Davidson? Benn? Beaulieu n’a été utilisé que durant 13 petites minutes dans la victoire face aux Blue Jackets…

De défenseur de 1ere paire (à ses yeux et à ceux des analytics geeks) à défenseur de trop en l’espace de quelques mois? C’est fort possible… Et ça nous confirmerait une chose : Sa valeur est on ne peut plus basse sur le marché des transactions (et c’est pourquoi il est demeuré à Montréal encore hier). #VautPlusIciQuAilleurs?

Marc Bergevin n’a pas complété LE gros move hier. Il n’est pas parvenu à attirer ni un défenseur gaucher pour jouer avec Weber, ni un premier centre pour répondre à un besoin criant depuis plus de 20 ans!

Mais les plus optimistes diront qu’il a quand même fait de « gros » changements à sa formation. Il a acquis 5 joueurs au cours des derniers jours dont le poids total est de plus de 1 050 livres! C’est gros ça, si on s’en tient au sens propre du terme…

Pendant ce temps, les petits Sven Andrighetto et David Desharnais ont quitté…

OK, le Canadien est plus gros qu’il ne l’était il y a 72 heures… Mais est-il vraiment meilleur? Bonne question! Peut-être un petit peu (meilleur), oui… La profondeur et la compétition à l’interne, ce n’est jamais mauvais. Et… J’ose espérer que les attaquants qui ne s’appellent pas Max Pacioretty, Alexander Radulov ou Alex Galchenyuk vont finir par se réveiller et produire à nouveau.

Hâte de voir si Michael McCarron sera renvoyé à St.John’s sous peu. Selon ce que j’entends, ça devrait se faire bientôt…

Avec toute cette nouvelle profondeur-là, on s’entend que Scherbak, Hudon, Terry, Farnham, Matteau, de la Rose, Redmond, Hanley et compagnie risquent de terminer la saison dans la Ligue Américaine. Sylvain Lefebvre n’a pas d’excuses, il doit gagner. Ça sent la Coupe… Calder, tsé!

Revenons au CH…

L’équipe avait perdu son identité récemment. Elle jouait avec autant de confiance qu’un jeune ado en pleine crise d’acné. Marc Bergevin a posé des gestes qui permettront peut-être à sa formation de retrouver son identité… Ou du moins, de la renouveler. #PlusPhysique

Est-ce que cette nouvelle identité est un gage de succès dans la nouvelle LNH, ceci dit?

Le Canadien est un peu mieux monté pour les séries. Pour faire une ronde ou deux, du moins. Et il sera mieux préparé si Lehkonen, Byron, Flynn et autres disparaissent au printemps.

Le ou les changements importants viendront durant l’entre-saison, un peu avant ou après le repêchage d’expansion… Et le 1er juillet. #Radulov?

Et n’oubliez pas que Marc Bergevin tentera de faire signer une prolongation de contrat à Carey Price dès qu’il le pourra (à partir du 1er juillet). Est-ce que les ajouts des dernières heures viennent de donner un peu d’aide à Marc pour ses négos futures? Pense pas…

On aura le temps d’en reparler…

Ott… King… Martinsen… Au moins, Marc Bergevin n’a pas payé trop cher pour ces additions. #ChoixÉloignés

Il y a lieu de se demander s’il aimait vraiment son équipe (lui qui nous disait pourtant que l’équipe lui ressemblait, au dernier camp). Quand tu aimes vraiment quelque chose, tu ne la modifies pas à plus de 20 %, non?

Les matchs du CH risquent d’être plaisants à regarder d’ici la fin de la saison. À défaut d’avoir une équipe qui marquera assurément plus de buts, le partisan a désormais une équipe qui frappera l’adversaire lorsqu’elle n’aura pas la rondelle. #BigBadHabs

Reste qu’on ne remporte pas des matchs en donnant des coups d’épaule. On remporte des matchs en remplissant davantage le filet adverse que l’autre équipe.

Claude Julien dirigera un court morning skate ce matin, vers 11h00 (à Brossard). Il coachera ensuite une vingtaine de joueurs qui voudront vraiment battre P.K. Subban et les Preds. Est-ce que sa nouvelle 4e ligne à la sauce Paillé – Campbell – Thornton lui rapportera autant de succès qu’à l’époque (pas si lointaine) où il coachait les Bruins? We’ll see!

À noter que selon mes sources, tous les nouveaux joueurs devraient être présents à Brossard, ce matin.

En rafale
– Un psychiatre nous dirait peut-être que Marc Bergevin recherche le type de joueurs qu’il a été durant sa carrière de joueur (soit pour se valoriser lui-même, soit pour les aider). #DéformationProfessionnelle?

Pas sûr que Steve Ott va jouer beaucoup, moi…

Hehe!

– Triste histoire pour cet ancien choix de 3e ronde du Canadien. #FautDénoncer

PLUS DE NOUVELLES