Pas de DG avant Noël : il sera difficile pour le prochain DG de faire sa place

Les discussions entourant Jeff Gorton et le prochain directeur général du Canadien de Montréal ne sont pas prêtes de cesser, même si ce prochain DG ne sera pas nommé avant Noël.

En ce moment, ce qui fait le plus parler c’est Jeff Gorton. Plusieurs se demandent s’il sera à la hauteur, d’autres le complimentent, certains le critiquent, bref tout le monde a son opinion sur lui.

Les opinions des gens ont d’autant plus évoluées avec la première conférence de presse donnée par Jeff Gorton qui s’est déroulée hier matin.

Si la majorité des partisans du CH ont semblé être rassurés avec cette conférence de presse, d’autres sont désormais encore plus inquiets.

C’est le cas de l’analyste hockey et animateur de l’émission JiC, Jean-Charles Lajoie. Ce dernier a expliqué hier soir à son émission que ses craintes concernant Jeff Gorton se sont concrétisées avec la conférence de presse.

Le premier point qui a inquiété JiC est le fait que Gorton ait affirmé qu’il chercherait à amener un directeur général recrue au sein de l’équipe. Pour Lajoie, cela est signe que Gorton veut avoir la main mise sur le prochain DG du CH.

« À l’évidence, Gorton veut une jeune recrue qu’il va mettre à sa main et à qui il va intimer les grandes lignes directrices. » – Jean-Charles Lajoie

Toutefois, ce qui a le plus inquiété JiC dans les dires de Gorton lors de sa conférence de presse est lorsqu’il a annoncé que le prochain DG de l’équipe ne sera pas nommé avant Noël. Cette annonce peut sembler anodine puisqu’il est normal que l’organisation prenne son temps avant de nommer le prochain DG.

Le problème? Gorton aura tout le temps au monde pour faire bien comme il faut sa place, et devenir LE contact du Canadien de Montréal pour les autres DG de la LNH.

« Lorsqu’il dit qu’il pourrait attendre après les Fêtes pour nommer son DG, toutes mes craintes se concrétisent. Les Fêtes finissent le 10 janvier. Le 10 janvier, on va commencer à lui demander : « pis, le DG, ça s’en vient? » Et il va finalement nommer la recrue Daniel Brière, probablement à la fin janvier ou au début février. Peut-être que Price sera déjà parti rendu là…. » – Jean-Charles Lajoie

Gorton aura donc beaucoup de temps pour déjà commencer à bouger et peut-être même à transiger.

« Les sept ou huit prochaines semaines que Gorton va prendre ne vont pas l’empêcher de veiller aux destinées quotidiennes de l’organisation, d’agir en qualité de directeur général d’un club dans le trouble. Plusieurs vétérans sont susceptibles d’intéresser d’autres DG, qui vont se mettre en ligne. »

« Autrement dit, quand le DG recrue va arriver, Gorton va avoir pissé partout sur son territoire et avoir parlé au moins deux fois aux autres DG de la LNH. Il va être en contact direct avec eux et va certainement leur dire de ne pas hésiter à l’appeler directement. » – Jean-Charles Lajoie

Bref, les inquiétudes de JiC sont des inquiétudes très logiques qui font réfléchir. Gorton aura en masse de temps pour mettre en place un plan. Il sera intéressant de voir s’il transigera rapidement, ou bien s’il attendra vraiment l’arrivée du prochain DG avant de faire de grosses transactions ou de prendre de grosses décisions.

Les rumeurs commencent déjà à circuler comme quoi Gorton aimerait bien amener certains de ses anciens joueurs (ceux des Rangers de New York) à Montréal. Je pense entre autres à Vitali Kravtsov.

PLUS DE NOUVELLES