Non, le Canadien n’est plus une « petite équipe facile à jouer contre »

Le Canadien est trop petit. Il ne pourra jamais gagner quoi que ce soit dans la LNH.

Combien de fois l’a-t-on entendue celle-là?

Or, il y a de fortes chances qu’on ne l’entende pas de sitôt.

Les ajouts de Joel Edmundon, Jake Allen, Josh Anderson et Tyler Toffoli – liés aux départs de Max Domi et Charles Hudon – ont permis au Canadien d’atteindre une grandeur moyenne (et un poids moyen) très intéressante chez le CH. Voyez par vous-mêmes (surtout derrière).

Tatar (5’10/183 livres) – Danault (6’1/201 livres) – Gallagher (5’9/184 livres)
Drouin (6’0/197 livres) – Suzuki (5’11/201 livres) – Anderson (6’3/222 livres)
Lehkonen (6’0/176 livres) – Kotkaniemi (6’2/198 livres) – Toffoli (6’0/197 livres)
Byron (5’9/158 livres) – Evans (6’1/181 livres) – Armia (6’4/213 livres)

Weal (5’10/180 livres) ou Ryan Poehling (6’2/204 livres)

Chiarot (6’3/225 livres) – Weber (6’4/230 livres)
Edmundson (6’4/215 livres) – Petry (6’3/201 livres)
Romanov (5’11/182 livres) – Kulak (6’2/190 livres)

Mete (5’9/187 livres) ou Xavier Ouellet (6’1/193 livres)

Price (6’3/217 livres)

Allen (6’2/203 livres)

Non, le CH n’est plus une petite équipe. Surtout pas avec Victor Mete dans les estrades!

Et si Marc Bergevin parvient à trouver une nouvelle équipe à Paul Byron – tout en amenant un vrai attaquant de quatrième trio pour jouer aux côtés de Joel Armia -, le Tricolore sera encore moins petit.

Non, il ne sera plus facile d’affronter le Canadien au Centre Bell et non, il ne sera pas évident de se rendre jusqu’à Carey Price sans en payer le prix. Le CH sera difficile à jouer contre.

Reste à savoir si l’équipe aura assez de talent brut pour remplir suffisamment le filet adverse. Car même si Marc Bergevin a connu sa meilleure entre-saison à vie, il a pour l’instant réussi à améliorer la profondeur à toutes les positions. Deux attaquants d’une vingtaine de buts par saison, un défenseur #4/#5, un deuxième gardien de but…

Mais right now, le CH n’a pas encore un seul joueur identifié comme étant définitivement un gars de première ligne dans la LNH… un attaquant faisant partie de l’élite.

Est-ce que Suzuki, Anderson, Kotkaniemi, Drouin et/ou Tatar le deviendront? We’ll see, comme dirait l’autre.

Le CH semble avoir trois deuxièmes trios à l’attaque. Un peu faible sur la première ligne, mais très fort sur la troisième. Derrière, il est en business. Hâte de voir le résultat final!

PLUS DE NOUVELLES