betgrw

Nick Suzuki : « Carey Price était toujours prêt à jouer devant (et non comme gardien) »

Le CF Montréal s’entraînera une dernière fois au Complexe sportif Marie-Victorin ce matin avant de prendre la direction de la Floride et d’y compléter son camp d’entraînement. Rappel : le CF Montréal ouvrira sa saison dans trois semaines à Orlando. Ça s’en vient.

L’équipe disputera d’ici là pas moins de quatre matchs préparatoires au cours desquels on aura la chance de voir Dominic Iankov, Matias Coccaro et – on l’espère – Jozef Martinez en action. Ça fait vraiment du bien de voir un nom connu du foot – et pas seulement des projets – choisir Montréal.

Hâte de voir ce que le CF Montréal nous dira sur Martinez aujourd’hui, à Marie-Vic…

À priori, on peut parler d’un mercato très convaincant de la part d’Olivier Renard. Les ajouts qu’il a été en mesure de réaliser amèneront beaucoup de qualité au groupe en place.

Sauf qu’en étudiant un peu plus en profondeur les derniers gestes posés par la direction du club, on comprend que l’argent disponible a surtout été mieux utilisé/distribué, ce qui signifie qu’Olivier Renard mérite encore plus de félicitations. Jusqu’ici du moins ! #AllezMontréal

Carey Price, le joueur d’avant
Le monde du hockey a été surpris d’apprendre mercredi que Carey Price était encore le meilleur gardien de but de la LNH… selon un joueur du circuit. #LOL

Hier, Carey Price a encore fait parler de lui pour deux raisons. Définitivement, c’est sa semaine !

First, Angela Price a confirmé sur ses réseaux sociaux que la famille Price n’avait aucunement l’intention de revenir vivre à Montréal dans le futur. On s’en doutait.


Second, Nick Suzuki a confié aux journalistes présents à Toronto pour le Match des étoiles que Price adorait jouer devant… et qu’il avait toujours un équipement lui permettant de le faire si le besoin s’en ressentait.

On ne parle probablement pas d’un sac aussi rempli qu’un attaquant régulier comme Suzuki, mais Price, au fil des années, a troqué à quelques reprises son stock de gardien pour enfiler une paire de gants et un bâton de joueur avant ou après un entraînement. Ou lors d’une pratique optionnelle.

Malheureusement – ou heureusement -, le Canadien n’a jamais eu besoin de dire à son gardien de but #1 : aujourd’hui, quatre joueurs sont en traitement, tu joues en avant. Je veux bien croire que Price avait un bon tir ; il n’aurait jamais été capable de suivre le rythme.

Peut-être que si Price avait fait partie d’un ménage à trois, on aurait davantage eu l’occasion de le tester à l’attaque ? #Hehe

Au final, on retiendra qu’un gardien de but d’urgence (Karel St-Laurent, David Ayres et autres), c’est toujours plus utile qu’un attaquant d’urgence dans une équipe de hockey.

C’est quand même fou à quel point on parle de Carey Price cette semaine, alors qu’il est à la retraite et très loin des arénas !

En rafale

– Les Flames qui liquident et qui doivent entamer une reconstruction (ou un reset) avec Jonathan Huberdeau sous contrat… et 18 mois après avoir donné un (probablement très bon) choix de premier tour au Canadien afin de simplement les aider à libérer du salaire car ils voulaient gagner, ça ne s’invente pas. #JustSaying

– Des nouvelles de Sean Farrell.

– Nathan MacKinnon s’est placé en position pour repêcher Sidney Crosby, hier.

PLUS DE NOUVELLES