Mon 30 Thoughts en français, concernant l’histoire Galchenyuk – Leszczynski

Oh boy! Moi qui avais quelques petits dossiers à régler aujourd’hui…

Un routeur dont le signal est inconstant… Un lave-vaisselle qui coule…

« Chérie, ça va devoir attendre à demain. Sincèrement désolé… »

« Jeff, peux-tu publier un article sur tout ce qui se passe au niveau hockey chez le Canadien et à travers la LNH, pendant que je fouille sur tu sais quoi? »

Heureusement, mon collègue a répondu oui et il a publié un article à 11:50 ce matin.

30 Thoughts à la sauce DLC – Galchenyuk – Leszczynski
La bombe sortie la nuit dernière par La Presse 25Stanley ne laisse personne indifférent, aujourd’hui.

J’ai déjà publié plusieurs infos et opinions sur l’arrestation (dimanche matin, au domicile de Galchenyuk) de Chanel Leszczynski, sa copine (ou ex copine) ICI, en sortant du lit.

Pardonnez-moi mon silence depuis 8:00 AM. Je préfère attendre, fouiller et aller aux sources plutôt que de publier 6 – 7 articles de spéculation, d’extrapolation et d’invention en vitesse, avec des tirets…

Je suis comme ça, moi…

Laissez-moi donc maintenant faire mon petit follow-up de l’histoire

1. SVP, cessez de nous dire que l’on ne devrait pas toucher à cette histoire-là car elle concerne la vie privée de Galchenyuk et de Chanel. Lorsqu’il y a intervention et arrestation par le police, ce n’est plus privé, c’est public.

2. SVP, cessez aussi de dire que c’est à cause des médias montréalais qui parlent d’histoires comme celle-là que les joueurs ne veulent pas venir à Montréal. La langue… Les impôts… Le climat… La pression… Peut-être! Sauf que dans le cas de Galchenyuk, il est responsable de ses actes. Tu es un athlète professionnel payé pour jouer au hockey (être en grande forme physique) et (bien) représenter l’image de marque du Canadien. Faire le party avec des gens (et ) chez toi, jusqu’à 8:00 AM, ce n’est pas très responsable. Et chaque personne doit être tenue responsable de ses actions, de son choix d’amis/copines (fréquentations) et de ses sorties. Il y a une différence entre un jeune millionnaire qui sait s’amuser avec maturité et ce que l’on voit cette saison, avec plusieurs jeunes de l’équipe.

Petite note positive accordée à Galchenyuk, aujourd’hui : Il n’a pas frappé lorsqu’il se faisait frapper, dimanche matin.

3. Galchenyuk est chanceux qu’il y ait eu des témoins de l’altercation. Sinon, Chanel aurait pu avoir une version bien différente de la sienne et là, les policiers et les procureurs auraient dû se casser la tête pour tenter de savoir qui dit vrai.

4. Andy Mailly-Pressoir a sorti des infos touchées concernant Chanel.

Ces infos-là étaient déjà connues de plusieurs. Et oui, contrairement à ce que certaines personnes racontent, elles sont d’ordre public. Un travail dans un bar (établissement public)… Une arrestation policière (criminelle)… C’est public.

À noter que la principale intéressée n’en serait pas non plus à son premier dossier de violence conjugale…

5. Soit Michel Langevin ne connaît vraiment pas Chanel… Soit il tente de la protéger et de la faire bien paraître en ondes. Dans un cas comme dans l’autre, il a fait du mauvais travail ce matin.

6. Comme il fallait s’y en attendre, le Canadien a lui-même annoncé une bonne et grosse nouvelle positive ce matin, quelques heures après la publication de l’histoire Galchenyuk.

Il a ensuite ajouté que Price avait aussi patiné hier, à Brossard. Sauf que si c’est vrai, pourquoi ne pas l’avoir annoncé hier, cette nouvelle-là? On se la gardait pour « quand ça allait péter », les gars? Si oui, que penser de Bergevin et Beauchamp qui disaient ne pas avoir eu vent de l’histoire à La Presse, hier?

7. Si j’étais Philippe Couillard, je profiterais de la journée d’aujourd’hui pour sortir une mauvaise nouvelle (hausse des taxes, des impôts, des frais d’Hydro-Québec, etc.), moi…

8. Merci l’ami!

9. Le CH traversait déjà une période très difficile (incident Subban – Pacioretty… Série de défaites…). Il n’avait vraiment pas besoin de cette histoire-là ce matin. #JustSaying

10. Le Canadien prend la peine de souvent rappeler à ses joueurs à quel point il est important de faire attention et de se comporter comme des citoyens exemplaires, en dehors de la patinoire. Kassian en a payé le prix… Thomas en a (fort probablement) payé le prix… Prust en a (en partie) payé le prix… Est-ce que Smith-Pelly et Galchenyuk seront les prochains à en payer le prix? Parce que oui, le hors-glace affecte les décisions chez le Canadien… Vraiment en plus!

Galchenyuk et Smith-Pelly ont donc à leur tour ignoré les consignes et les directives de l’équipe. Faire le party jusqu’à 8:00 du matin, c’est loin d’être ce que veut le CH de ses joueurs! Le club n’aime pas ça. Sauf qu’attention! Il n’y a pas que Michel Therrien qui ne traite pas tout le monde de façon égale (sur la patinoire). La direction a la patience beaucoup plus étoffée avec Galchenyuk et Beaulieu qu’avec Prust, Sekac, Kassian et Thomas. On ne traite pas tout le monde pareil, dans cette équipe-là, et ça fait partie du problème.

11. Le Canadien doit se poser une grosse question présentement : Galchenyuk fait-il partie de la catégorie des Tyler Seguin et des Patrick Kane? Si la réponse est oui, il doit (encore) tenter de lui faire comprendre des choses. Parce qu’échanger Galchenyuk serait très risqué…

Nathan Beaulieu n’est pas dans cette catégorie-là, aux yeux du CH. Et c’est pourquoi il est offert aux autres équipes… #PasÀDonnerMais

12. Alex Galchenyuk a patiné ce matin. Il avait sa place régulière dans l’alignement… Et son nez semblait bien aller. Smith-Pelly était de trop, lui. On ne punit pas tout le monde de la même façon… Et entre vous et moi, si l’on punit Galchenyuk dans quelques jours, il y aura possiblement un lien entre cette punition et l’histoire en question. Même s’il se sera écoulé quelques jours! Je ne crois pas beaucoup au hasard, vous savez… #ScratchingBeaulieu

13. Galchenyuk et Smith-Pelly ont eu une rencontre avec Marc Bergevin, après l’entraînement. Disons qu’il est assez rare de voir le CH annoncer publiquement une telle rencontre. #GestionDeCrise

14. Autre preuve que le Canadien est actuellement en gestion de crise : Galchneyuk, Smith-Pelly, Therrien et Bergevin ne parleront pas aux médias aujourd’hui. Quand on ne peut plus calmer la crise, on se fait silencieux. C’est comme ça que ça fonctionne… Et Le CH est rendu là.

15. La saison 2015-16 commence à ressembler à celle du centenaire. Bref, à chaque fois que l’on s’excite un peu trop avec le Canadien, il se passe quelque chose de (vraiment) négatif… #Triste

Il y a eu plein de rebondissements hors-glace depuis le début de la saison. Kassian… Beaulieu et Thomas… Galchenyuk et Smith-Pelly…

16. Les journalistes pleurent souvent sur l’importance de citer la source d’une nouvelle….  Sur l’obligation éthique de donner le crédit. Plusieurs se plaignent même lorsqu’on ose publier les trios et les paires défensives sur Twitter sans les citer (alors qu’on est tout simplement dans l’aréna, tsé). Ce matin, disons qu’ils n’ont pas été nombreux à citer 25Stanley et DansLesCoulisses.. Et ceux qui l’ont fait ne l’ont pas vraiment fait de gaité de coeur. Alain Crête a été interviewé par Paul Arcand ce matin, au 98,5 FM, et il citait les réseaux sociaux comme source pour les infos supplémentaires qu’il apportait à l’histoire. Paul Arcand l’a mis sur le spot en lui demandant de quels sites en particuliers il parlait. Crête a dû avouer que c’était 25Stanley et DansLesCoulisses. Merci, Paul!

Xe preuve qu’ils connaissent nos sites et qu’ils les lisent… Mais qu’ils refusent volontairement de nous citer et de parler de nous. De quelle éthique parliez-vous, donc?

17. J’ai hâte de regarder 24CH la semaine prochaine, pour en apprendre plus sur cette crise-là… #Not

18. Dire que Marc Bergevin trouvait Jarmir Jagr trop rebelle pour venir à Montréal…

19. Il n’y a pas qu’à Montréal où les médias osent parler de ces histoires-là. À Chicago (Kane), Winnipeg (Kane), Philadelphie (Carter et Giroux), Colorado (Varlamov), Los Angeles (Voynov et Richards) et Buffalo (O’Reilly) aussi… #JustSaying #PasDifférrentIci #JustePlusDeMédias

20. Dire qu’on a échangé Prust (en partie) car il représentait une mauvaise influence sur certains jeunes joueurs de l’organisation…

Finalement, ce n’était pas si pire que ça avec Prust! #PlusDHistoiresDepuisSonDépart

21. Si jamais Beauchamp et Bergevin ne connaissaient (vraiment) pas cette histoire-là, hier, je les invite à me contacter. Moyennant un certain salaire intéressant, je serais peut-être prêt à travailler pour le Canadien… #Hehe #JeBlague #OuPas

22. Le Canadien a souvent parlé à Alex Galchenyuk, concernant son hors-glace. Ça ne date pas d’hier, ces inquiétudes-là. Qui parviendra à raisonner le kid?

C’est aussi ça le rôle d’un leader, Tomas…

23. Si jamais on juge qu’Alex Galchenyuk a besoin d’aide, chez le Canadien, j’espère qu’on sera en mesure de la lui apporter…

24. Éloignons-nous quelques secondes… Ceux qui croient que la vie privée d’une personne n’a aucun lien sur sa vie professionnelle rêvent en couleur. Un animateur de télévision sera certes affecté professionnellement si son fils est malade. Un employé chez Saputo sera certes moins productif si son bébé n’a pas dormi de la nuit. On ne peut pas dissocier les 2. Tout est relié. Un affecte l’autre. Or, les joueurs du Canadien qui font le gros party et/ou qui sont aux prises avec des histoires comme celle de ce matin ont de grandes chances de véritablement être dérangés mentalement dans leur travail (qui est de jouer au hockey). Sans parler de tous les aspects physiques du partying pour un athlète de haut-niveau. Ne cherchez pas toujours très loin pour expliquer pourquoi Therrien ne donne pas beaucoup de temps de glace à Galchenyuk…

25. Quand je vois le Canadien tenter de publier 4 – 5 bonnes nouvelles (Price, Petry, Gilbert, Weise, masque de Scrivens, etc.) en l’espace de quelques minutes, pour étouffer/distraire/manipuler (la fameuse cassette, n’en déplaise à plusieurs), je me dis qu’il prend vraiment les journalistes et les fans pour des épais. Ça pouvait peut-être marcher en 1997… Mais pas en 2016! Du moins, pas avec tout le monde…

26. Quelques autres joueurs se trouvent chanceux de ne pas être mêlés à ça, aujourd’hui. Il y en a certains qui ont des amies près de Chanel et/ou qui sont souvent là dans ces soirées-là.

27. Le Canadien s’est garni au cours des dernières années de spécialistes (professionnels) du développement (Ramage, Lapointe, etc.). Peut-être sont-ils rendus à embaucher un gars spécialement pour le hors-glace des gars, comme à Los Angeles (Brantt Myhres)? #Option

Sauf que ce serait avoué publiquement que tu as un problème à ce niveau-là… Et le CH n’aime pas toujours ça, avouer ses failles et ses faiblesses.

28. Quand même drôle (pas de hasard) de voir les 3 médias partenaires du CH ne pas beaucoup parler de cette histoire-là, non? RDS a attendu à 11:00 avant d’en parler, en prenant la nouvelle du meeting davantage que celle de l’incident lui-même. TVA Sports n’en a pratiquement pas glissé un mot, faisant du retour de Price sur patins sa une. Et le 98,5 FM n’a pas rendu disponible sur Internet (MP3) tous les passages de ses émissions qui parlent de ça. Encore une fois, je dois être parano je suppose? #Not

Voire que TVA Sports parle davantage de Vincent Lecavalier right now que de l’histoire Galchenyuk…

29. Petite note légale : Il y a désormais un protocole clairement établi par le Gouvernement du Québec, en matière de violence conjugale. Lorsqu’il y a une arrestation pour violence conjugale, les policiers sont désormais obligés de porter plainte. C’est ensuite au DPCP de décider s’il y aura des accusations formelles ou pas de déposées. Galchenyuk vient donc d’être bien malgré lui impliqué dans un dossier judiciaire. Il aura peut-être à aller témoigner en cour, même si c’est probablement la dernière chose qu’il souhaite ce midi. S’il est chanceux, tout se fera par téléphone… Tout indique que cette histoire-là va donc se rendre devant un juge!

À moins qu’il y ait certaines choses qui puissent faire changer tout ça. Dans le cas de Kassian, tout indiquait qu’il y aurait aussi des accusations de déposées contre le ou la chauffeur/chauffeuse. Et il n’y en a pas eu encore…

Ceci dit, le juge risque de donner des conditions strictes (exemple : ne pas entrer en contact avec Galchenyuk) à Chanel. Si elle respecte ces conditions-là, elle pourrait peut-être s’en sortir sans procès par la suite. Tout dépendra aussi de ses antécédents judiciaires. We’ll see, comme dirait l’autre…

30. Si les médias sportifs étaient sérieux, aujourd’hui, il me semble qu’ils devraient inviter des spécialistes du droit ET des anciens joueurs de hockey qui connaissent ça, la violence conjugale. Il y a tellement de choses qui pourraient s’avérer intéressantes avec ça présentement… #EnDonnerPlusAuFan


//

Prolongation
– Le Journal de Montréal a une version un peu différente de la mienne… Mais selon laquelle il confirme que Galchenyuk était blessé au nez à l’arrivée des policiers. LIEN

Selon Chanel le Journal, Chanel aurait frappé Galchenyuk alors qu’ils étaient seuls dans l’appartement. Mais puisque mes sources disent qu’il y avaient plusieurs témoins et que la police est convaincue que Galchenyuk n’a pas frappé, lui, j’ai mes doutes sur cette version de l’histoire. Selon mes sources personnelles, la fille « surprise » était présente lorsque Chanel a frappé Galchenyuk ET elle s’est aussi fait frapper.

– Faire la fête le samedi soir, après une Xe défaite de ton équipe, ce n’est pas une décision très responsable ça non plus. #Galchenyuk #SmithPelly #ÇaPartaitMal

– Pour ceux et celles qui ne s’intéressent pas à cette nouvelle, je vous invite à lire l’article 100 % 90 % hockey de Jeff Drouin, paru un peu avant l’heure du lunch. LIEN

Meilleure décision de Nathan Beaulieu cette saison : Ne pas aller faire faire le party avec Galchenyuk et Smith-Pelly, dans la nuit de samedi à dimanche. Il a écouté la direction du CH, je suppose… #Conseils

PLUS DE NOUVELLES