betgrw

Mise en échec et combat de Jayden Struble : le point tournant dans le match

Hier soir, le Canadien s’est acheté un beau cadeau de Noël en remportant son dernier match avant la pause du temps des fêtes.

En effet, la troupe de Martin St-Louis l’a emporté 5 à 2 face aux misérables Blackhawks de Chicago.

Je dis misérables, parce que sur papier et au classement, les Hawks représentent l’une des pires équipes de la Ligue nationale de hockey.

Les Blackhawks auraient donc pu être une proie facile pour le CH, et donc un cadeau facile à s’offrir avant Noël, mais cela n’a pas été le cas, même si le pointage final pourrait en dire le contraire.

En effet, le CH a tiré de l’arrière 2 à 0 dans ce match, et jusqu’en milieu de deuxième période, le Tricolore ne semblait pas encore s’être tant que ça mis en marche.

Malgré le fait d’avoir réduit l’écart par l’entremise du premier de Mitchell Stephens avec le Canadien, l’équipe semblait manquer d’énergie dans ce deuxième match en deux soirs.

Le Canadien a mal commencé son match (mauvaise nouvelle), mais a trouvé le moyen de ne pas abandonner (bonne nouvelle) et d’aller chercher la victoire.

Mais qu’est-ce qui s’est passé pour que le CH se réveille ?

Quel a été le point tournant du match ?

Eh bien, ce point tournant a été la grosse mise en échec de Jayden Struble à l’endroit de Reese Johnson suivi de son combat face à MacKenzie Entwistle.

En effet, cette séquence impliquant Jayden Struble a redonné de l’énergie au CH, qui a créé l’égalité quelques instants plus tard, avant de prendre les devants par l’entremise de Juraj Slafkovsky.

Le jeune défenseur de 22 ans n’a pas eu peur de laisser tomber les gants après avoir distribué une excellente mise en échec.

Struble est extrêmement solide sur ses patins, ce qui rend son jeu physique et robuste pratiquement impeccable.

De match en match, on découvre de plus en plus le numéro 47 du CH, et on l’apprécie de plus en plus.

C’est une vraie bête.

Personne n’aurait pensé en début de saison que Struble jouerait dans la LNH et surtout qu’il y ferait sa place aussi rapidement et même aussi facilement.

Depuis son rappel avec le Tricolore, Struble joue du hockey très simple, ce qui lui permet de bien paraître dans toutes les situations.

Ce n’est rien d’étincelant, mais parvenir à faire tourner la vapeur dans un match à seulement 22 ans et 14 matchs d’expérience (avant hier soir) dans la LNH, c’est assez impressionnant.

En 14:06 de temps de glace, Struble a obtenu deux mises en échec, deux tirs bloqués et un tir au but.

Rien d’incroyable, simplement du hockey efficace.

Bref, à voir aller Struble de la sorte, on se demande vraiment quand est-ce qu’on reverra Arber Xhekaj à Montréal, même si ce dernier se débrouille bien à Laval présentement.

Struble ne mérite aucunement de perdre sa place, alors qu’il est à Montréal pour y rester jusqu’à preuve du contraire.

Le dieu grec est vraiment en train de s’établir comme un solide défenseur de profondeur dans la LNH.

Il s’établit même comme gardien de but avec ce superbe sauvetage.

PLUS DE NOUVELLES