betgrw

Mike Babcock et Jon Cooper ont encouragé Jim Montgomery pour le match #7

Comme pratiquement tout le monde a pu l’apprécier hier, les Maple Leafs de Toronto ont perdu le match numéro 7 face aux Bruins de Boston, et ont donc été éliminés au premier tour des séries pour une septième fois en huit ans.

C’était la prédiction la plus plausible au début des séries, soit celle de voir les Bruins l’emporter en sept matchs, et c’est exactement ce qui s’est produit.

On peut dire merci aux Leafs d’avoir donné de faux espoirs à leurs partisans en revenant de l’arrière 3 à 1 dans la série.

Bref, ce matin, les Bruins sont en deuxième ronde, alors que les Leafs sont en vacances.

Et une des grosses raisons derrière cela, outre l’incroyable et impressionnant rendement de Jeremy Swayman, c’est la tenue des deux gars derrière le banc.

Pendant qu’un, soit Sheldon Keefe, blâme son équipe, l’autre, soit Jim Montgomery a trouvé le moyen de tirer le meilleur de ses joueurs lors ce match numéro 7 ultime.

Les Bruins ont joué un bien meilleur match que lors des matchs 5 et 6, et il faut donner du crédit à Montgomery pour cela.

Cependant, il faut savoir que l’entraîneur-chef des Bruins a pu bénéficier d’importants encouragements et conseils avant ce match numéro 7.

En effet, en vue du match numéro 7, Jim Montgomery a reçu des encouragements de la part de Jon Cooper, entraîneur-chef du Lightning de Tampa Bay, qui est en vacances, et des conseils de la part de Mike Babcock, ex-entraîneur-chef de la LNH.

Montgomery a donc eu droit aux sages paroles de ces deux hommes influents dans le monde du hockey en préparation pour le match ultime des Bruins.

Jon Cooper sait ce que c’est gagner et être à la barre d’une équipe gagnante étant donné qu’il a remporté deux Coupes Stanley de suite en 2020 et 2021.

Ses encouragements ont donc clairement dû faire plaisir à Montgomery.

Pour ce qui est de Babcock, il est présentement sans emploi après l’énorme controverse l’impliquant avant même que la saison ne commence, alors qu’il avait été engagé comme entraîneur-chef des Blue Jackets de Columbus.

Il avait entre autres demandé à tous ses joueurs de lui montrer leurs photos dans leurs téléphones.

De plus, Babcock a été entraîneur-chef à Toronto pour les Maple Leafs, alors qu’il avait reçu tout un contrat de la part de la direction. Les choses s’étaient cependant mal terminées entre les deux partis, et cela a sûrement laissé un goût amer chez Babcock, qui aujourd’hui, conseille l’entraîneur-chef de l’équipe adverse des Leafs.

Je ne crois pas qu’il a également appelé Sheldon Keefe pour lui souhaiter un bon match, mais sait-on jamais.

Bref, Babcock demeure un ancien coach avec beaucoup d’expérience dans la LNH, et il est clair que ses conseils ont aidé Montgomery, en espérant qu’il n’ait pas demandé à l’entraîneur-chef des Bruins de regarder les photos de ses joueurs avant le match numéro 7.

Pour revenir plus précisément à Montgomery, ce dernier a vraiment réussi à tirer le plus possible de chacun de ses joueurs, et cela a grandement rapporté dans le match ultime.

Prenons simplement le cas de l’attaquant étoile des Bruins, David Pastrnak.

Le numéro 88 des Bruins a été vivement critiqué par son entraîneur après le match numéro 6, alors que Montgomery avait expliqué que Pastrnak se devait d’en donner beaucoup plus étant donné qu’il connaissait une série décevante.

Eh bien, hier, lors du match ultime, non seulement Pastrnak a connu un fort match, mais il s’est levé en inscrivant le but gagnant en prolongation, soit le but le plus important de toute la série.

Montgomery a d’ailleurs expliqué qu’il savait que Pastrnak connaitrait un bon match après l’avoir vu lui sourire le matin même.

Pastrnak, qui a d’ailleurs répondu à Justin Bieber sur les réseaux sociaux, a expliqué après le match qu’il n’avait eu aucun problème avec le fait que son entraîneur le critique de la sorte publiquement, au contraire.

Bref, Montgomery a su bien coacher son équipe jusqu’au bout malgré les hauts et les bas de cette série, et il devra maintenant faire face aux très puissants Panthers de la Floride au deuxième tour.

En Rafale

– Très bon point. Go Floride Go.

– Avec raison.

– Cela devait être incroyable.

– À suivre dans le cas de Juraj Slafkovsky au Championnat mondial.

– À lire.

PLUS DE NOUVELLES