Michel Bergeron réclame le congédiement de Claude Julien

Il y a deux semaines, on a recensé plusieurs chroniqueurs sportifs qui parlaient du futur de Claude Julien à Montréal. De ce nombre : Mitch Gallo, Brian Wilde, Patrick Lalime, Félix Séguin, Mario Langlois, Jérémie Rainville, Philippe Cantin et Alexandre Pratt.

Normal qu’après une troisième saison à ne pas faire les séries sous tes ordres, certaines personnes osent se questionner sur ton futur avec l’organisation.

Samedi soir, durant le match du Canadien, Michel Bergeron a renchéri sur les propos de ses collègues, avouant que le temps était venu de procéder à un changement… que personne ne devrait être épargné.

Si ce n’était que de lui, Michel Bergeron congédierait Claude Julien et Marc Bergevin avant le début de la prochaine campagne.

Bergeron n’a pas apprécié les réponses du DG lors de son point de presse de lundi dernier (qui ne faisait que gagner du temps à ses yeux) et il aimerait voir l’organisation du Canadien avoir plus de respect envers ses partisans présentement. Ils endurent beaucoup de choses, ces clients-là.

« Bergevin voulait reconstruire autour des jeunes et encore aujourd’hui, son noyau n’est composé que de vétérans. Son plan, c’est de la foutaise. »

Bergeron croit qu’autant le temps de Marc Bergevin que celui de Claude Julien est terminé.

Il n’a pas peur des mots lorsqu’il parle du coach

La relation entre Julien et Bergevin n’est plus au beau fixe. Il faut soulager Claude Julien. La décision devrait être prise. En fait, elle est déjà prise aux yeux de Michel Bergeron. Il devrait être congédié dès maintenant et remplacer par intérim par Dominique Ducharme. Ses récentes interactions avec la presse parlent d’elles-mêmes.

« Par la manière dont il se comporte, le principal intéressé sait aussi que son temps derrière le banc des Canadiens est compté. »

S’il ne congédie pas Claude Julien, Marc Bergevin perdra l’appui de certains de ses plus grands défenseurs.

Il faut se mettre en contexte un petit peu. Voir un gars aussi présent dans les médias que Michel Bergeron officiellement réclamer la tête du DG et du coach est gros. C’est tout un statement.

Bergeron continuera de côtoyer des gens de l’organisation au cours des prochains jours. Il devra vivre avec ses déclarations et sa sortie médiatique.

Or, pourquoi s’est-il permis un telle sortie? Généralement, les médias se montrent patient avant d’y aller avec de tels propos. Est-ce que Michel Bergeron sait que la fin approche pour le coach et/ou le DG? Ça se peut.

Sincèrement, et je le répète depuis longtemps, je ne vois pas comment le CH pourrait se présenter en octobre prochain pour entamer sa prochaine saison régulière sans que quiconque ait payé le prix pour ces saisons de misère. Ça prend un responsable aux yeux des partisans/clients.

À noter que Michel Bergeron est un bon ami de Michel Therrien. Il était même avec celui-ci le jour où Marc Bergevin l’a appelé pour le congédier. Aurait-il tenu les mêmes propos si Therrien était toujours le coach du Canadien?

PLUS DE NOUVELLES