Michael Pezzetta a deux fois plus de buts que Joel Armia cette saison

On est plusieurs à avoir adoré le jeu de Michael Pezzetta hier soir à Boston.

Pezzetta est l’une des belles histoires chez le Canadien en cette saison désastreuse.

Hier soir, Pezzetta a fait ce qu’il fait depuis toujours, soit donner son effort maximal à chaque présence. Et le coach l’a récompensé en lui donnant des minutes généralement décernées à des vétérans ou à des joueurs de talent.

Pezzetta a inscrit le seul but des siens hier soir, son deuxième de la saison. À noter que Pezzetta a marqué ses deux buts au TD Garden de Boston, ce qui fit à merveille avec sa personnalité et son style de jeu. Il a aussi été le joueur du Canadien ayant distribué le plus de mises en échec face aux Bruins (3) hier soir.

Le problème, c’est qu’on ne devrait pas en théorie autant parler de Pezzetta.

Dans un monde normal, Pezzetta serait encore dans la Ligue américaine, ou encore constamment en autobus métro entre Laval et Montréal.

Un gars sélectionné en sixième ronde qui dispute son année de 20 ans dans la junior et qui se retrouve dans la ECHL la saison suivante ne devrait pas être notre meilleur joueur face aux Bruins.

Attention! Je ne tente pas de rabaisser Michael Pezzetta. Il a su saisir chaque opportunité que la COVID-19 et les blessures lui ont fournies et il est le genre de joueurs que j’aime aimer…

Reste qu’à quelque part, Pezzetta brille aussi (et surtout) parce que d’autres sont éteints.

Toutes les discussions positives que l’on a actuellement concernant Pezzetta, elles devraient théoriquement se faire alentour de Joel Armia ou Cole Caufield. Dans un monde normal…

Joel Armia a signé un gros contrat de 4 ans (3,4 millions $ par saison) l’été dernier, après avoir connu du succès en séries aux côtés de Corey Perry et Eric Staal. Cette saison, il n’a qu’un petit but en 30 rencontres… et son repli paresseux sur le troisième but de Brad Marchand était quelque chose hier soir.

Cole Caufield, lui, a fait tourner les têtes en séries alors qu’il venait de débarquer du milieu universitaire américain. Tellement que plusieurs personnes lui prédisaient le trophée Calder cette saison…

Or, Caufield n’a qu’un petit but (et un différentiel de moins-13) en 27 rencontres avec le Canadien. Il devrait d’ailleurs être retranché, puis rétrogradé, dès que la situation le permettra (soit dès que les Anderson, Toffoli, Evans et Byron seront de retour).

Est-ce normal qu’un gars comme Pezzetta, qui touche le salaire minimum prévu par la convention collective de la LNH cette saison, ait deux fois plus de buts qu’Armia? Et que Caufield? Non!

Si on applaudit Michael Pezzetta pour son jeu et sa détermination, il faut aussi slow clap Joel Armia et Cole Caufield pour leur manque de détermination et leur jeu peu inspiré. C’est comme ça.

Les fleurs pour Pezzetta. Le pot pour Caufield et Armia.

Et Petry…

À noter qu’Armia et Caufield ont eu droit à plus de minutes que Pezzetta hier soir. Peut-on vraiment parler de système méritocratique?

En rafale

– Chris Wideman sera-t-il suspendu pour son coup de tête d’hier soir?

– Cinq choses à savoir sur le match de ce soir à Chicago.

– Un but de Charles Hudon n’aura pas permis au Crunch de l’emporter face à la formation très réduite du Rocket hier à Laval. Victoire surprise du Rocket (devant personne).

– Il n’y a pas que Marc Bergevin qui ne pense pas comme les partisans et les médias (et ça fait jaser à Edmonton).

– La Québécoise Catherine Raiche aurait été invitée à passer une entrevue pour le poste de DG des Vikings du Minnesota.

– Jacques Villeneuve vise un retour (en NASCAR).

PLUS DE NOUVELLES