Michael Andlauer pourrait acheter les Sénateurs tout en demeurant actionnaire du Canadien

Depuis quelques jours, le nom de Michael Andlauer circule beaucoup dans le dossier de la vente des Sénateurs d’Ottawa. Il est le nom le plus « populaire » selon les échos qu’on en retire sur la place publique, mais plusieurs groupes (au moins une douzaine) veulent se mettre le nez dans le dossier.

Évidemment, le voir acheter les Sens aurait de l’impact pour le Canadien puisque l’homme est actionnaire minoritaire du Canadien.

Ce qu’il faut comprendre, c’est que s’il devait acheter les Sens, il pourrait vendre ses parts chez le CH, mais il ne serait pas obligé de le faire. Bell, par exemple, a des parts du Groupe CH et de MLSE, qui détient les Leafs. C’est juste moi qui trouve ça… spécial?

Attendez-vous cependant à ce qu’il se départisse de ses actions du CH s’il achète l’équipe voisine.

C’est ce que Pierre LeBrun et François Gagnon ont affirmé hier à RDS et c’est aussi ce que Renaud Lavoie a pondu dans un article à ce sujet, où il nous apprend que Andlauer possède moins que 20 % des actions du Canadien.

Il pourrait donc voir ses partenaires racheter ses parts au lieu de les offrir à l’externe.

Le dossier de la vente des Sens pourrait se conclure dans les prochains mois, question de savoir à quoi s’en tenir afin d’aller de l’avant avec le projet d’un aréna sur les Plaines LeBreton. Ce sont les filles d’Eugene Melnyk qui décideront.

Notons qu’Andlauer est à la rencontre des gouverneurs en ce moment, mais il avait déjà l’habitude d’y aller pour le Canadien. Il n’est donc peut-être pas là que pour les Sénateurs, dans les faits.

Ce qui est intéressant, par ailleurs, c’est que Michael Andlauer regarde en ce moment pour s’adjoindre d’une grosse pointure afin d’être, potentiellement, un actionnaire minoritaire des Sens à ses côtés.

Et non, je ne parle pas de Ryan Reynolds, que la LNH veut voir dans ses rangs.

André Desmarais, un natif d’Ottawa connu pour être à la tête de Power Corporation, est un candidat qui a été approché pour supporter Andlauer. Ce ne serait pas pour être l’actionnaire de contrôle, ceci dit.

Le dossier est donc à suivre.

PLUS DE NOUVELLES