Message à Enrico Ciccone et à Michel Langevin

Décidément, y’en aura pas de facile!

Ce matin, j’ai écrit un texte résumant une histoire (très) personnelle racontée par Enrico Ciccone lui-même, sur un blogue anonyme (sansfiltre.ca). J’ai dit/écrit à quel point je trouvais ça important/intéressant de voir des gens raconter de telles histoires pour faire comprendre des choses aux autres et sensibiliser la population.

J’ai bien fait attention de ne pas écrire quoique ce soit qui pourrait être mal interprété par Chicoine Ciccone ou les lecteurs. Mon but était noble : Partager une belle histoire racontée par un membre de la confrérie médiatique montréalaise (même si ce membre là semble autant m’apprécier qu’une vieille couche usée).

Mais… C’était sans savoir qu’au même moment, Enrico Ciccone me méprisait (encore) pour rien, en ondes (au 91,9 Sports). Écoutez cette audio (si ça vous tente, sinon ce n’est pas grave) jusqu’à la fin.

Après avoir vu son collègue Michel Langevin parler d’histoires de filles et de chambres d’hôtel tout en regardant encore une fois de haut les blogues, Ciccone y est allé d’un « Y’a un rappeur qui va te faire la leçon demain matin sur les blogues ».

Hum… Par où commencer?

1. Je ne fais pas de leçon à personne.

2. Je ne suis plus un rappeur. Comme Michel Langevin n’est plus à CKAC Sports, que Ciccone n’est plus en prison et que Jason Newsted n’est plus dans Metallica. Ça ne prend quand même pas un diplôme universitaire secondaire pour bien comprendre la notion de passé/présent/futur

3. Oui, j’ai fait de la musique dans mon ancienne vie. J’ai composé et chanté des chansons qui ont aidé des milliers de jeunes (dont moi, en premier) aux prises avec un mal de vivre non diagnostiqué à passer au travers d’une période trouble/difficile. D’ailleurs, ton recherchiste/coordonnateur Marc Denis Danis a aussi fait du rap dans une autre vie, Cicco

Si tu veux critiquer mon travail sur DansLesCoulisses, fine… Mais je crois que tu es très mal placé pour utiliser le passé des gens pour les rabaisser dans le présent. Que dirais-tu à quelqu’un qui utiliserait ta vieille histoire de ce matin (nuit en prison) pour te rabaisser en 2017?

 

4. J’ai (beaucoup) de la difficulté à comprendre la logique derrière la stratégie du duo Langevin – Ciccone. Comment peuvent-ils espérer remporter quoique ce soit en se moquant et/ou en méprisant constamment quelqu’un (qui ça s’adonne, a un gros following et est en croissance avec sa business Web). On ne parle pas ici de critiquer le travail de quelqu’un, mais bien d’actions qui frôlent l’acharnement et l’intimidation. Comment peuvent-ils croire qu’en bout de ligne, cette attitude pourrait leur apporter quoique ce soit?

 

Whatever.

Ce matin, en résumant (et en encensant) l’article de Ciccone sur le site sansfiltre.ca, je me suis retenu. Pourquoi? Parce que je trouve que ça a assez duré, cette petite guéguerre là. J’ai décidé de m’en tenir aux faits, that’s it.

Demander aux gens de m’empêcher de gagner ma vie… Me traiter de jaune et d’hypocrite publiquement… Constamment utiliser mon passé pour me mépriser aujourd’hui… Ça ne passe plus!

En mon nom personnel, mais aussi au nom de ma famille, mes anciens collègues musiciens, mes lecteurs, vos auditeurs et peut-être même vos patrons et vos collègues… Continuez de critiquer mon travail si vous le souhaitez (je n’ai aucun problème avec ça), mais cessez de vous en prendre à ma personne et à mon passé en dehors du sport.

J’espère que le message se rendra à qui de droit…

PLUS DE NOUVELLES