Matvei Michkov : à talent égal, Kent Hughes regardera ailleurs

Depuis qu’on sait que le Canadien repêchera au cinquième rang du prochain repêchage, le nom de Matvei Michkov fait pas mal jaser. Le jeune homme est bourré de talent, mais le doute plane quant au reste de sa situation, lui qui passera les prochaines années en Russie et qui pourrait y subir du chantage pour y rester.

Si Alexander Romanov avait été cloué au banc à quelques reprises à sa dernière année en KHL, imaginez ce que Michkov, le joyau local, pourrait vivre comme pression pour rester là-bas.

Et visiblement, les opinions divergent. Stu Cowan, par exemple, pense qu’il s’agit d’un trop gros risque pour le Tricolore. Et son argumentaire se tient.

Ceci dit, il n’en demeure pas moins que l’objectif d’une équipe est d’aller chercher le joueur le plus talentueux. Et mis à part Connor Bedard, difficile d’affirmer qu’un gars est réellement très en avance sur Michkov au niveau du talent pur au prochain repêchage.

Et dans les faits, Kent Hughes parle (publiquement, du moins) comme un gars qui cherche lui aussi ce talent pur. Parce que oui, Michkov a le potentiel de redynamiser tout le noyau offensif de l’organisation.

Par contre, quand on parle du cas de Michkov, ça semble un peu différent. Hughes reconnaît l’immense talent de l’attaquant russe, mais il ajoute un bémol : s’il y a un joueur de talent égal à Michkov, le CH risque fort probablement de regarder ailleurs.

Et ce sont ses mots, pas les miens :

Si, au terme du processus, le Tricolore place d’autres joueurs sur un pied d’égalité avec Michkov, Hughes ne s’en cache pas : il y a de très bonnes chances que le club opte pour l’un des autres joueurs.

Ceci dit, à moins que Bedard ne chute jusqu’au cinquième rang (ce qui serait probablement la surprise d’une vie, genre), il n’y a probablement aucun gars qui s’approche de la trempe de Michkov. On pourrait argumenter pour Adam Fantilli, mais de toute façon, il semble destiné à sortir au deuxième rang, donc le CH n’aura vraisemblablement pas à s’en préoccuper.

Ainsi, si Kent Hughes dit vrai, je vois mal le CH trouver qu’un autre espoir potentiellement disponible au cinquième rang sera plus talentueux et prometteur que l’est Michkov, Néanmoins, je ne m’attends pas à voir le club le sélectionner pour autant, parce que je pense qu’en coulisses, la situation du Russe fait plus peur qu’on ose l’admettre.

Comme Corey Pronman, je pense que le Tricolore préférait un gars comme David Reinbacher (ou Dalibor Dvorsky, ou Ryan Leonard, etc.) à Michkov si ce dernier est encore disponible au cinquième rang. Et ce (et je le répète), même si ces joueurs ne sont pas nécessairement aussi talentueux que Michkov.

Clairement, donc, le dossier continuera d’attirer l’attention au cours des prochaines semaines. La décision de sélectionner (ou non) Michkov pourrait être décisive pour l’avenir du CH, et ce, tant pour le mieux que pour le pire.

À Kent Hughes et ses collègues d’en arriver à la meilleure décision, donc.

En rafale

– Parlant de Reinbacher et de la prochaine cuvée d’espoirs.

– Et je le comprends de le faire. On ne mord pas la main qui nous nourrit, après tout.

– C’est Jordan Dumais qui l’a obtenu.

– Des nouvelles de Toronto.

– Dommage.

PLUS DE NOUVELLES