Marc-André Fleury ne voudrait pas aller à Chicago

Plus tôt ce matin, Marc-André Fleury a été échangé aux Blackhawks de Chicago. Les Golden Knights ont accepté de ne rien recevoir (ou presque) en retour du salaire complet de Flower.

Ce qu’on a appris, c’est que le principal intéressé a appris la transaction via Twitter. Les Knights ne l’ont pas appelé avant et le choc a été grand. Même son agent l’a reconnu sur Twitter.

Quand il a appris la nouvelle, cela l’a frappé comme une tonne de briques. Il croyait bel et bien pouvoir demeurer à Vegas jusqu’à la fin de son contrat (dans un an) en vertu de son Vézina.

Mais le club, qui aime clairement mieux Robin Lehner, en a décidé autrement.

Il y a eu certaines rumeurs quant à son intérêt à jouer chez les Hawks. Après tout, il s’attendait à ne pas partir de Vegas et il ne veut pas déraciner ses enfants encore une fois.

C’est la raison pour laquelle, selon The AthleticFleury ne veut pas jouer à Chicago. Une source proche du gardien est citée.

Il est important de mentionner que cela n’a rien à voir avec l’organisation. Il ne veut simplement pas déménager à un endroit inconnu avec ses enfants et il ne semble pas vouloir partir seul pour un an non plus.

Il a donc trois options. La première, c’est de prendre sa retraite pour rester à Vegas et de laisser de l’argent sur la table. La deuxième, c’est de partir (seul ou en famille) à Chicago pour un an.

Et la troisième, c’est de demander une transaction à Pittsburgh.

Là-bas, le couple Fleury se plaît bien et les enfants ont des repères. Ce serait sans doute un scénario plus facile pour toute la famille Fleury.

Selon The Athletic, le gardien des Hawks pensait pouvoir rester à Vegas puisque l’organisation a récemment bloqué une transaction l’envoyant à Pittsburgh pour le garder au Nevada. Les Penguins voulaient l’avoir pour épauler Tristan Jarry, mais Vegas ne voulait pas le laisser partir, visiblement.

On raconte que Fleury n’a aucun problème avec Mike Sullivan, l’entraîneur des Penguins, et que les gars veulent le revoir en ville.

Est-ce que les Hawks voudront l’envoyer là-bas en retenant du salaire dans la transaction? Ce serait le rêve de Fleury dans les circonstances maintenant que l’option de finir sa carrière à Vegas n’est plus sur la table.

Dossier à suivre, donc… mais on lui souhaite de finir ça à Pittsburgh.

PLUS DE NOUVELLES