L’organisation semble placer ses pions dans le but de ne pas retourner Kotkaniemi en Finlande

Donc, Kotkaniemi pourrait passer l’hiver au Québec, que ce soit à Laval ou Montréal. L’organisation du Canadien de Montréal a rencontré le cerbère finlandais afin de lui faire la grande demande : « Pourrais-tu héberger Jesperi Kotkaniemi, lui servir de grand frère? »


Le candidat idéal pour prendre soin du petit. 

Tout ça semble indiquer qu’Antti Niemi sera réellement le gardien auxiliaire du Canadien et que Charlie Lindgren sera rétrogradé à Laval, chez le Rocket. T’sais, pour ceux qui doutaient encore un tantinet.

Cela dit, cette information-là, en provenance d’une source de qualité A, indique pratiquement que le jeune finlandais ne retournera pas en Europe, comme le suggèrent les contacts de Renaud Lavoie. Ça ne confirme absolument rien quant à son poste avec le Canadien, mais ça nous démontre que le groupe d’entraîneurs et Marc Bergevin évaluent SÉRIEUSEMENT cette option. Du moins, le Canadien se prépare au cas où Kotkaniemi resterait vraiment en Amérique.

Le lien entre Niemi et Kotkaniemi est fort simple : les deux sont Finlandais. Ne voilà pas le papa adoptif idéal, qui est reconnu comme une excellente personne et un excellent leader? 

Au final, si KK joue neuf rencontres avec le Canadien, ce sera une vingtaine de jours chez le cerbère numéro 2 du Canadien. S’il y passe la saison, ce sera l’année entière… Quoiqu’en jouant à Laval, il pourrait bien demeurer sous le toit de monsieur Niemi. Que ce soit clair : ça ne veut pas dire que c’est dans la poche pour le numéro 15, mais son dossier est fortement évalué par le Tricolore.

Posez-vous la question : Il y a certes une raison de ne pas le laisser à l’hôtel. Moi, ça me rappelle des gars comme Brendan Gallagher, qui est resté chez Josh Gorges jadis. Le Canadien se doit de bien entourer ses espoirs (ses jeunes). Une facette primordiale dans le développement d’un athlète et, surtout, d’un individu.

PLUS DE NOUVELLES