betgrw

LNH : Expansion et format des séries… la NBA et la MLB à l’avant-garde

Le talk of the town de la semaine est sans aucun doute le transfert des Coyotes de l’Arizona vers Québ… Salt Lake City (désolé, elle était trop facile) et les rumeurs de voir la LNH porter le nombre d’équipe de 32 à 36 dans les prochaines années. Bref, Roadrunner Bettman était tanné devoir tomber tranquillement dans le Grand Canyon le Coyote de l’Arizona ; un mauvais cartoon a pris fin.

Éliminé du tournoi printanier au grand désarroi sensoriel de notre légendaire Max Truman, qui s’ennuie de l’odeur des séries à Montréal, le capitaine du CH nous a affirmé qu’il voit dans son rétroviseur le tournoi printanier en 2025.

Object are closer than they appear… Vraiment? Le Canadien est-il vraiment à l’aube d’une participation aux séries de fin de saison?

Le nouveau format des séries déjà désuet?
Ça fait déjà 10 saisons que la LNH a changé le format des séries avec 30 équipes à son portefeuille. Si au début je n’étais pas favorable à ce changement, je dois avouer qu’il a rendu plus dynamique la course aux séries et rendu les matchs intra-division encore plus importants et donc plus intéressants. Cependant, avec le passage de 30 à 32 équipes (Seattle et Vegas), la parité et la difficulté pour certains marchés de participer aux séries se sont intensifiés. Les reconstructions peuvent s’étirer et la patience des partisans peuvent pousser dans les câbles certaines franchises plus fragiles, financièrement. Je ne veux pas parler des Coyotes ici ….

Avant de penser à ajouter des équipes à Houston, Atlanta, Kansas City et une nouvelle équipe au Canada (je vous laisse le soin de spéculer ici), la LNH devrait commencer à revoir dès maintenant son format des séries. Et à mon avis, la réponse se trouve dans les autres ligues professionnelles

La NBA et la MLB un format mieux adapté
Malgré aucune expansion depuis très longtemps, la MLB (en 2012) et la NBA (2020) ont toutes deux revu leur format des séries. La MLB a débuté avec un match éliminatoires ultime pour donner accès aux séries de division. Elle a ensuite revu ce format en créant une séries 2 de 3. Cela a permis à de petits/moyens marchés comme les Rays de Tampa Bay et Toronto de participer à une ronde éliminatoire et donc de créer un hype dans ces villes. Ces franchises sont devenues de plus en plus compétitives et elles attirent des noms d’importances pour les saisons régulières subséquentes.

La NBA a pour sa part créé un mini-tournoi et a permis l’accroissement des revenus des équipes et de la ligue, malgré que ces derniers étaient déjà astronomiques vs la LNH. Il faut savoir que c’est dans la culture de la NBA de changer les choses rapidement, et ce, pour s’adapter à la demande du public. L’auditoire de cette ligue est jeune et elle parvient constamment à renouveler ce dernier.

La LNH ne doit pas attendre
Afin de développer son produit, la LNH doit s’adapter et rapidement. Malgré son caractère conservateur, la LNH devra revoir son mode de format des séries, afin de se sortir la tête derrière l’éclipse des séries de la NBA qui se déroule au même moment, et ce, pour le marché américain. Et elle ne peut pas attendre!

Même si la convention collective se termine en 2032 et que l’expansion n’arrivera pas avant encore 3 ou 4 saisons, le circuit Bettman doit aller voir ailleurs pour enraciner ou permettre à certaines franchises de profiter des revenus supplémentaires des séries.

Ma suggestion!
Pour ne pas faire trop trembler les colonnes de la LNH, je suggère d’adopter le modèle Wild Card de la MLB à ses débuts. C’est-à-dire un match éliminatoire ultime entre les quatre premières équipes repêchées dans l’Est et l’Ouest pour déterminer lesquelles (4) seront des rondes éliminatoires. Cette année, ce serait les suivants :

Est :
Pittsburgh vs Tampa Bay
Détroit vs Washington

Ouest :
Minnesota vs Nashville
St-Louis vs Las Vegas

On verra pour la création d’un mini-tournoi par la suite!

Croyons-nous que le CH pourrait à court terme profiter de ce format des séries? Cela permettrait aux partisans des Glorieux de voir une réelle progression dans le plan quinquennal de Gorton et Hughes. Cela pourrait permettre aussi de créer et/ou intensifier certaines rivalités dans la ligue. Tout cela pour galvaniser le hype des séries.

Pourquoi ne pas profiter de la fin du contrat des Canadiens pour permettre aux diffuseurs de justifier cet investissement et donc implanter ce nouveau format? Avec une ligue à 34-36 équipes, ce changement est obligatoire, voire essentiel au développement de la ligue.

Qu’en pensez-vous?

PLUS DE NOUVELLES