Les Stars ont acquis Radulov sans connaître son réel comportement

Souvent, l’amour rend aveugle. Quand tu aimes trop une personne, ou un objet, tu as tendance à ne pas porter attention à ses mauvais côtés. Bizarrement (ou pas), les Stars de Dallas sont tombés amoureux d’Alexander Radulov. Tellement, qu’ils l’ont nommé assistant au capitaine Jamie Benn.


Ken Hitchcock est littéralement tombé en amour avec son nouveau Russe. 

Ça devient contagieux et c’est la raison pour laquelle nous sommes allés le chercher. Nous voulions qu’il aide l’équipe, mais aussi que nos jeunes joueurs le regardent aller tous les jours à l’entraînement et lors des matchs. Il fait honneur à sa réputation.

Quelle réputation, au juste ? Celui qui est sur le party, ou celui qui se déchaîne sur la patinoire ? J’ai plutôt l’impression qu’il est un peu retombé dans ses travers, à Dallas. Il faut juste cliquer sur sa story Instagram, et tu peux bien voir que Radu se fait bien plaisir au Texas. N’oublions pas que son ex-femme avait dit que le #47 n’avait pas réellement changé. Si tel est le cas, je ne crois pas que Radulov soit vraiment un exemple pour les jeunes joueurs de l’organisation.

Est-ce que Hitchcock essaie d’encenser son nouvel attaquant pour essayer de le remuer ? Au début du camp d’entraînement, le nouvel entraîneur-chef des Stars l’avait relégué sur le 4e trio après avoir fait des présences moyennes aux côtés de Benn et Seguin.

Du côté de Montréal, Radulov n’a quasiment jamais été critiqué – et avec raison -, mais l’histoire d’amour entre lui et le Canadien s’est terminée plutôt bizarrement. N’interprétez pas ce que je dis dans le mauvais sens. Même si sur la glace, ce gars-là est irréprochable, il l’est beaucoup moins lorsqu’il est en dehors du rink. En plus, il a l’air d’avoir une belle relation avec Tyler Seguin, un autre qui n’est pas irréprochable dans sa vie « hors glace »

PLUS DE NOUVELLES