Les joueurs du Canadien devront démontrer plus d’efforts pour plaire à Martin St-Louis

Est-ce que vous saviez que ça va mal chez le Canadien en ce moment?

Dans l’optique où le club améliore ses chances de repêcher Connor Bedard, ce n’est pas forcément une vilaine nouvelle. Mais dans l’optique où les gars se développement dans la défaite…

Il faut trouver un équilibre et il a clairement des manières plus « acceptables » de perdre des matchs de hockey. En début de saison, par exemple, le Canadien perdait de façon plus digne.

Mais récemment, ce n’est pas le cas. Et Martin St-Louis a clairement ciblé l’effort des joueurs pour expliquer les déboires actuels du club. Ça a paru lors de l’entraînement d’hier.

Ce qui est intéressant, c’est que coach St-Louis ne se fâche pas. Après la dégelée contre les Caps, il a gardé son calme. Hier, une fois la poussière retombée, il a aussi gardé son calme. Est-ce en raison de la présence des mères dans l’entourage de l’équipe?

Mais malgré tout, il fait passer son message.

La patience aussi a une date d’expiration. – Martin St-Louis

L’ancien 26 du Lightning a toujours travaillé plus fort que les autres. C’est ce qui a fait en sorte qu’il a eu du succès dans la LNH et c’est clairement ce qu’il veut inculquer à ses gars.

Ça a donc donné ceci hier.

Maintenant, c’est aux joueurs de comprendre le message. Après tout, même si le club ne jouera pas toujours contre des adversaires faciles au cours des prochaines semaines, les gars seront souvent à la maison.

En janvier, le CH a quatre matchs sur la route seulement :

  • 3 janvier : Nashville
  • 14 janvier : New York (Islanders)
  • 15 janvier : New York (Rangers)
  • 28 janvier : Ottawa

Mais bon. Les Rangers, les Blues, le Kraken, les Predators, les Jets, les Panthers, les Maple Leafs, les Bruins, les Red Wings et les Sénateurs seront tous en ville quelque part au mois de janvier.

Ce ne sera pas simple… surtout si la défensive continue d’évoluer sans certains joueurs d’importance.

Mais comme je le disais en début de texte, cela rapproche le Canadien de Connor Bedard. C’est un peu là-dessus qu’il faut focaliser d’ici la fin de la saison régulière du club.

À 13.5 % des chances de gagner la loterie, le CH est à égalité avec les Ducks au deuxième rang de la LNH. Merci, la Floride.

(Crédit: Tankathon)

PLUS DE NOUVELLES