Les Hurricanes seraient nouvellement intéressés à acquérir Vladimir Tarasenko

Nous sommes le 1er septembre et Vladimir Tarasenko n’a toujours pas été échangé.

Pourtant, Tarasenko a demandé aux Blues de l’échanger en juillet

Il a été exposé (et ignoré) lors du repêchage d’expansion du Kraken de Seattle…

Son départ paraissait imminent à quelque part durant l’été

Les Blues tentaient encore fort de l’échanger la semaine dernière selon les différentes rumeurs…

Au début du mois d’août, les Devils, les Rangers et les Islanders – trois équipes de la région new-yorkaises – étaient les équipes favorites selon les diférents insiders.

Mais l’histoire n’a toujours pas connu de véritable suite à ce jour.

Selon Jeremy Rutherford (The Athletic), une équipe se serait ajoutée parmi les intéressées à Tarasenko et une autre se serait retirée. Les Devils ne seraient plus dans le coup, alors que les Hurricanes auraient fait leur entrée dans la danse.

Rutherford a publié cet article quelques heures après avoir pris connaissance de l’offre hostile déposée par les Hurricanes à Jesperi Kotkaniemi et après avoir vu Andrei Svechnikov faire sauter la banque en Caroline. Comment les Canes pourraient-ils se permettre d’ajouter Vladimir Tarasenko à leur effectif? Je veux bien croire qu’ils se cherchent un marqueur de buts, notamment sur le power play…

Sont-ils persuadés que le Canadien égalisera l’offre qu’ils ont déposée à Kotkaniemi?

Tarasensko touchera un cap hit de 7,5 millions $ lors des deux prochaines saisons, avant d’atteindre l’autonomie complète. Il est un ailier offensif de 29 ans qui a malheureusement multiplié les sérieuses blessures aux épaules au cours des dernières années.

Il n’a disputé que 34 matchs réguliers lors des deux dernières campagnes, parvenant tout de même à récolter 24 points. Il se dit par contre pleinement en santé présentement et souhaiterait obtenir un nouveau départ ailleurs.

Les Blues pourraient accepter de retenir une partie du salaire de Tarasenko dans le but de faciliter une éventuelle transaction.

Tarasenko possède une clause de non-échange valide pour encore 10 mois. L’ailier russe aimerait se retrouver dans une ville de l’est américain ou encore à Vegas selon les informations de Rutherford. Par contre, il ne souhaiterait pas déménager au Canada. Bref, on ne part aucune rumeur impliquant le Canadien de Montréal, OK?

Est-ce que Tarasenko sera échangé avant le début du camp d’entraînement? Ou devra-t-il encore rester quelque temps à St-Louis, une ville qu’il aimerait bien quitter?

On lui souhaite surtout de demeurer en santé.

En rafale

– Les montants des quatre nouveaux contrats chez les Islanders sont maintenant connus.

– Hendrix Lapierre possède tout un potentiel.

– Est-ce que le tournoi de hockey pee-wee de Québec aura lieu cette saison?

PLUS DE NOUVELLES