Les amateurs du Canadien de Montréal gâchent le moment présent

Mon collègue Kevin Vallée a droppé ça hier dans une rafale :

Me permettez-vous de faire un bout de chemin là-dessus puisque pour moi, le moment présent demeure une facette importante de ma vie. N’oubliez pas qu’on ne peut pas revivre hier et qu’on n’a aucune idée des choses que l’on vivra demain. La seule chose de « vraie », c’est le présent. Profitez de ce moment au maximum que ce soit avec Véronique, Gaëtan ou vos enfants, vivez-le à fond.

Filosa nous ramène à l’ordre avec un texte percutant qui rejoint totalement mon attitude face à la vie. Selon lui, les équipes sportives montréalaises et leurs amateurs sont tellement obsédés par l’avenir du club que cela gâche le moment présent. Boom. Dans le mille!

Regardez-vous afin de bien comprendre. Prenez deux secondes pour réfléchir. Lorsque vous jasez du Canadien de Montréal avec des chums, vous pensez au futur, d’à quel point il est beau, des beaux moments qui sont sur la table à dessin au moment de composer ce texte (donc qui sont dans le futur). Lorsque vous pensez à Ilya Kovalchuk, vous évoquez sans arrêt son potentiel départ le 24 février prochain. Dans ce cas-ci, une star est à Montréal. Oui, Kovy à 36 ans, pis après? Ne donne-t-il pas un spectacle qui nous donne le goût de nous rendre au Centre Bell afin de contempler la magie qu’il exécute sur la patinoire? TELLEMENT!

Permettez-moi d’inclure les fanatiques québécois des Raptors de Toronto dans cette équation. Lorsque je discute de l’édition actuelle des Raps, qui jouent désormais avec une attitude différente depuis le passage de Kawhi Leonard, me ramène justement l’absence du grand Kawhi : « Oui, ils sont bons… mais j’ai peur en séries justement à cause de l’absence de Leonard! »

Hey, ils ont 15 gains consécutifs, pouvez-vous apprécier ce que vous avez à vous mettre dans la bouche en ce moment? C’est pourtant si simple!

Filosa croit que les Expos de Montréal ont peut-être quelque chose à voir avec cette mentalité puisque lors du dernier blitz des Expos, on nous a fait croire plusieurs choses. On nous a lavé le cerveau, rien de moins. Bref, pensez-y un instant et laissez-vous bercer par l’instant présent. C’est tellement ça la vie.

PLUS DE NOUVELLES