Le gérant de l’équipement du Canadien aura toute une mission

Qui croit toujours à un retour au jeu afin de compléter la campagne 2019-20? Selon l’avis de plusieurs, la LNH devrait plutôt axer ses efforts vers la saison 2020-21, ce qui serait certes beaucoup plus logique. Si le tout recommence, ce sera tellement complexe, et encore plus pour ceux qui préparent l’équipement des joueurs. Pierre Gervais, le gérant de l’équipement du Canadien, aura toute une mission si retour hâtif il y a… déjà qu’il a du boulot par-dessus la tête.

Mais quel est ce défi de taille qui attend cet homme souriant, qui oeuvre chez le Canadien depuis plus de 20 ans? Dites-vous que pendant la saison, Gerv passe beaucoup de temps (une fois par jour au moins) à désinfecter le vestiaire du Centre Bell, celui de Brossard et tous les vestiaires que la Sainte-Flanelle visite pendant une saison. Ça fait partie de son boulot de s’assurer que tout soit bien désinfecté.

Gervais et son équipe tiennent l’environnement des joueurs du CH impeccable en tout temps, tout comme l’équipement qu’ils enfilent. Puis, si les activités reprennent, ce sera centuplé… Ça va en prendre du Monsieur Net pour tenir ça aux règles de la COVID-19. Une chose est certaine, Gervais est conscient que son équipe et lui sont en avance sur plusieurs concernant la façon de gérer l’équipement et l’environnement des joueurs. Selon lui, ils sont les champions de la LNH à ce niveau. Par contre, les mesures de précaution seront encore plus strictes, ce qui ferait en sorte que Pierre Gervais devra travailler encore plus pour préparer le tout aux joueurs. La mission sera de »tuer » le coronavirus dans le vestiaire… 

Mais, selon moi, le principal défi dans ce retour des activités sera la distanciation physique, qui est impossible dans une chambre de hockey :

«On s’entend que c’est impossible de jouer en distanciation physique! Dans les vestiaires, on ne commencera pas à longer les murs non plus. Je fais confiance à la ligue, je sais qu’ils regardent leurs options avec le temps qu’il reste.» – Gervais

Bref, je sais à quel point un gérant d’équipement ne dort pas pendant une saison, donc imaginez ce que ce sera si la saison actuelle reprend. Ouffff!

PLUS DE NOUVELLES