Le CH ne viserait pas Duchene, mais plutôt Athanasiou?

Depuis des mois, on entend le nom de Matt Duchene à titre de cible de Marc Bergevin pour renflouer une attaque anémique. Duchene serait en effet un ajout de choix pour redorer le blason d’une attaque en mal de production. Or, selon Darren Dreger, oubliez Duchene à Montréal. Selon le journaliste, des sources près de la Flanelle lui ont indiqué que le CH n’était pas du nombre des équipes qui tentent présentement de soutirer le numéro 9 de l’Avalanche.

Ce sont plutôt les Sénateurs d’Ottawa, les Predators de Nashville, les Blue Jackets de Columbus et les Penguins de Pittsburgh qui sont encore dans le coup, même que les Flames de Calgary et les Islanders de New York seraient aussi dans le portrait, mais pas le Tricolore.

Le problème est lié à l’effet que Sakic désire absolument mettre la main sur un jeune défenseur gaucher, ce que les Canadiens n’ont pas à offrir, à part peut-être Victor Mete. Toutefois, si le CH se débarrassait de son jeune arrière, qui est possiblement le deuxième meilleur défenseur de l’équipe depuis le début de la saison malgré son âge, cela créerait un trou d’autant plus difficile à combler. En fait, pour être franc, au niveau des espoirs, le CH ne regorge pas de joueurs prometteurs dans sa pépinière et ceux qui peuvent être considérés comme des prospects, le CH a tout intérêt à les conserver si on ne veut pas se retrouver devant le néant dans quelques années.

Marc Bergevin sur un siège éjectable?

Poursuivant sa réflexion, Dreger explique que Bergevin se retrouve sur le hot seat et que son incapacité à améliorer son offensive accentue la pression. Pourrait-il être limogé et remplacé par un autre DG au cours de la présente saison ? C’est peu probable selon le Torontois, à moins que les choses tournent terriblement mal. Si c’est le cas et que le Tricolore conclut la saison avec une récolte misérable, alors à ce moment, Bergevin pourrait sauter, mais pour l’instant, il a toujours le support de Geoff Molson et de Michael Andlauer. Les choses changent vites par contre dans le sport professionnel.

Athanasiou une solution ?

Si le directeur général du Tricolore n’est plus dans le derby Duchene, il doit bien avoir un autre plan en tête. Et si ce plan était de soutirer Andreas Athanasiou aux Red Wings de Detroit, soit via une transaction, soit via une offre hostile ? C’est ce que suggère Elliotte Friedman dans son toujours succulent 31 Thoughts.

Si Bergevin y va d’une offre hostile envers Athanasiou, qui est actuellement en Suisse, toujours en dispute contractuelle, les Red Wings auraient alors le loisir d’égaler le contrat et le CH n’aurait rien de plus que des regards hautains de la part des autres DG. C’est donc via une transaction que Bergevin devra vraisemblablement tenter sa chance. Est-ce qu’il a les actifs nécessaires pour danser avec Ken Holland dans le but d’acquérir le spectaculaire attaquant ?

PLUS DE NOUVELLES