Le Centre Bell n’est plus le summum des amphithéâtres

On parle souvent du Centre Bell comme l’amphithéâtre « exemple » de la Ligue nationale de hockey. Le domicile du Canadien de Montréal est bruyant puisque les Québécois sont des individus excessivement passionnés. Par contre, depuis quelques années, on peut apercevoir quelques bancs vides, ce qui n’était pas le cas dans le temps d’Alex Kovalev. Cela dit, où se situe le Temple montréalais parmi les autres édifices de la Ligue nationale? Lequel des bâtiments de la LNH possède l’ambiance la plus désenchantée?

Surprise… ou pas… ou pas du tout, le Centre Bell ne siège pas au premier rang puisqu’il a été détrôné (depuis deux ans) par le T-Mobile Arena de Las Vegas. Avoué que même de notre salon, l’ambiance là-bas semble complètement folle, à l’image de sa ville. On est innovateur, et surtout pas conservateur. Ça prend de l’ambiance, l’édifice doit être bien situé, la zone des médias doit être pratique, les repas doivent être délicieux, tout comme les collations.

Bref, à partir de là, le site The Athletic a étalé son classement en accordant une note sur 8 aux éléments suivants : l’emplacement, la qualité de l’installation, l’ambiance, et la boîte de presse.

Le T-Mobile Arena fait belle figure avec une moyenne de 7,54.

– L’emplacement : 7,54
– La qualité des installations : 7,58
– L’ambiance : 7,63
– La zone de presse : 6,67

Je retiens ici la note concernant l’ambiance (7,63) puisque cette facette est primordiale pour les amateurs… et même les joueurs.

Au second échelon, on retrouve le Centre Bell, qui ne se situe plus au sommet depuis que les Knights évoluent au sein de la LNH. Donc les notes du Centre Bell sont :

– L’emplacement : 7,43
– La qualité des installations : 6,82
– L’ambiance : 7,68
– La zone de presse : 6,43

Finalement, l’ambiance du Centre Bell est encore au summum avec une note plus élevé que le T-Mobile, mais disons que les sons dans les speakers doivent aider pour le bruit ambiant. Au 3e rang, on retrouve le Madison Square Garden (New York), suivi du Bell MTS Place (Winnipeg) et du PPG Paints Arena (Pittsburgh) à la 5e position.

Au sujet de Centre Bell, je retiens toutefois ce commentaire (concernant certains fumeurs, hahaha) :

«Toujours spécial couvrir un match au Centre Bell. J’adore la vue de la presse, j’adore les hot-dogs et les biscuits et j’adore regarder les journalistes montréalais sortir entre les périodes pour fumer des cigarettes. » – Thomas Drance

Pour ceux qui ont visité plusieurs amphithéâtres, lequel préférez-vous?

PLUS DE NOUVELLES